C’est confirmé : les Marseillais roulent plus mal que les Parisiens
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
C’est confirmé : les Marseillais roulent plus mal que les Parisiens
Vincent Pons |  02/02/2021 10:36
C’est confirmé : les Marseillais roulent plus mal que les Parisiens

Heureusement pour les Phocéens, cette défaite n’est pas pas un résultat de la Ligue 1, mais celui d’une étude publiée par le site lesfurets.com.

On sait que les Français sont les champions européens du klaxon et des insultes au volant, mais arrêtons-nous maintenant aux résultats en national. Une étude réalisée par le comparateur d’assurance les furets.com, dévoilée le 25 janvier dernier, analyse les habitudes de conduite des Français afin de révéler les plus mauvais conducteurs du pays.

Basée sur cinq millions de devis d’assurance entre janvier 2019 et novembre 2020, elle désigne par “mauvais conducteurs” les clients ayant signalé des problèmes lors de l’établissement du devis. Il peut s’agir d’un malus, d’une suspension de permis, un contrôle positif aux stupéfiants, voire un délit de fuite pour les très très mauvais.

Revenons au match. Maintenant que vous connaissez la méthode, voici les résultats. Concernant notre derby Nord/Sud, 4,2% des mauvais conducteurs sont domiciliés dans les Bouches-du-Rhône (13) contre seulement 1,1% à Paris (75). Cependant, une autre info devrait rassurer les Marseillais : les plus mauvais conducteurs au niveau régional sont bien évidemment les Franciliens. 17% des automobilistes qui y habitent ont eu au moins une fois un malus d’assurance, une suspension de permis ou un sinistre. Après les Franciliens, on trouve sur la deuxième marche du podium l’Auvergne-Rhône-Alpes et ensuite les Hauts-de-France. 

N’oublions pas aussi les bons élèves avec le Centre Val-de-Loire, la Bretagne, la Bourgogne Franche-Comté qui comptent le moins de mauvais conducteurs dans l’Hexagone. 

Avis de recherche. Après s’être concentré sur les territoires, le site lesfurets.com s’intéresse à la population en établissant le profil type du mauvais conducteur. C’est dans 70% des cas un homme, il est sans enfant (67%), célibataire (58%) et salarié (50%). Et parmi les professions salariées les plus représentées on trouve les vendeurs, les mécaniciens, les techniciens et les chauffeurs-livreurs. Ce que l’étude ne dit pas, c’est que les femmes sont des bonnes conductrices, mais qu’elles ont la palme de la vulgarité au volant. Chacun.e ses faiblesses.

conducteur étude Marseille mobilité Paris Sécurité routière

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !