Ces soucoupes volantes décolleront bientôt pour livrer n'importe quoi, n'importe où
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ces soucoupes volantes décolleront bientôt pour livrer n’importe quoi, n’importe où
Vincent Pons |  21/05/2021 09:54
Ces soucoupes volantes décolleront bientôt pour livrer n'importe quoi, n'importe où

Le design « alien » de l’Aerosmena diminue l’influence du vent sur l’engin et facilite les manœuvres en plein vol. Malins, ces Martiens.

Mars attacks ! Et non, Youri Gagarine n’a pas ramené de plans secrets lors de son voyage hors de notre atmosphère. Ce projet est 100 % terrien et justement, russe. Surfant sur le retour en grâce des dirigeables, l’avionneur ADBA (Airship Design Bureau Aerosmena) s’est lui aussi lancé dans la fabrication de son propre modèle : l’Aerosmena. 

L’entreprise a remarqué que les zeppelins ont toute leur place dans la transition écologique. Comparés aux cargos-avions, ils peuvent charger ou décharger n’importe où. Leur usage ne nécessite pas de piste, ils peuvent récupérer des containers sur des bateaux et livrer directement dans des entrepôts, sans passer par la case port. Habile. 

Russia wants to believe. Avec une autonomie supérieure à 5000 kilomètres lorsqu’il vole à une vitesse de 200 km, l’Aromena promet d’être une solution efficace pour un transport de marchandises plus doux. ADBA assure qu’il pourra soulever jusqu’à 600 tonnes de marchandises. C’est plus que le géant ukrainien, l’Antonov 225, qui lui a une capacité d’emport de 250 tonnes, mais il sera moins rapide car moins polluant. 

Le constructeur s’engage à produire un véhicule à la faible consommation de carburant. Ses six moteurs d’hélicoptère seront peu utilisés et le ballon sera gonflé avec un hélium spécifique. Des additifs seront ajoutés à ce carburant pour qu’il soit moins explosif. ADBA voulant éviter un nouveau Hindenburg, catastrophe ayant sonné la fin de l’aventure des dirigeables dans le monde. 

Soucoupe d’avenir. Un premier prototype a été construit en 2019 et il s’appelle Anyuta. Pour l’instant, il a été utilisé uniquement pour prendre des clichés vus du ciel et effectuer quelques transports légers. Nous sommes encore loin de l’objectif affiché, soit un premier vol pour 2024, mais le pays voit déjà loin. La Russie a annoncé faire du dirigeable un nouveau mode de transport pour rejoindre les régions éloignées du nord du pays. Rendez-vous à la présentation du prochain plan quinquennal pour plus d’infos. Do svidania. 

Dirigeable mobilité aerienne

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !