Ces scooters électriques sont uniquement construits par des femmes (et ça cartonne)
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ces scooters électriques sont uniquement construits par des femmes (et ça cartonne)
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  20/09/2021 14:37
Ces scooters électriques sont uniquement construits par des femmes (et ça cartonne)

La marque indienne Ola vise la place de leader sur le marché mondial des deux-roues électriques et son démarrage en trombe indique qu’elle est partie pour y parvenir.

Hello Ola. Le marché mondial des scooters électriques est de plus en plus fourni – et donc compétitif – et certains leaders commencent à se démarquer. Parmi eux, la marque indienne Ola grimpe plus vite que les autres. Ola, vous n’en avez sans doute encore jamais entendu parler et pour cause, elle démarre. Un démarrage d’ailleurs en trombe, puisque la marque a écoulé (selon elle) 80 000 modèles de S1 et S1 Pro au cours de ses douze premières heures soit… 2 par seconde. C’est ce qu’on appelle un carton.

Leader Ola main. Pourquoi et comment un tel succès ? Déjà parce que la marque se lance sur le plus grand marché de deux-roues au monde – l’Inde a supplanté la Chine il y a quelques années. Ensuite, parce que les performances des appareils sont unanimement saluées. Compacts, dotés d’un design plutôt élégant, les scooters Ola se distinguent également par leur autonomie impressionnante : 121 kilomètres pour le S1 et 181 kilomètres pour le S1 Pro.

Niveau puissance, les scooters Ola savent montrer les muscles, le S1 pouvant effectuer un 0 à 40 km/h en 3,6 secondes tandis que le S1 pro l’atteint en 3 secondes. Les deux modèles sont équipés d’un moteur électrique de 8,5 kilowatts. Ce qui permet au S1 d’atteindre une vitesse maximale de 90 km/ tandis que le S1 Pro touche les 115 km/h.

Scooter.e.s. Mais ce qui offre une encore meilleure presse à la marque, c’est sa volonté d’innovation sociale. Assemblés dans la nouvelle Futurefactory de la marque – un complexe dantesque et tentaculaire conçu pour produire 2 millions de scooters électriques par an – les appareils sont construits par une main-d’œuvre entièrement féminine. Dans un billet de blog, le PDG de l’entreprise, Bhavish Aggarwal, expose son plan prévoyant l’embauche d’environ 10 000 femmes. Ce qui en fait sans doute la plus grande (et la seule) usine de fabrication automobile entièrement féminine au monde.

Dernier point expliquant le succès de la marque : le prix, évidemment. Vendus 99 999 roupies, soit 1150 euros, ces appareils apparaissent particulièrement peu onéreux. Annoncés pour être exportés aux États-Unis très prochainement, les scooters Ola devraient logiquement parvenir en Europe d’ici peu.

Plus d’informations sur le site de la marque : olaelectric.com

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !