Ces robot-taxis pour riches pourraient bientôt envahir Londres
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ces robot-taxis pour riches pourraient bientôt envahir Londres
Hilaire Picault |  19/02/2021 10:03
Ces robot-taxis pour riches pourraient bientôt envahir Londres

Spécialisée dans la déco de compagnies aériennes, une société anglaise a inventé une navette autonome électrique à l’intérieur fastueux et cosy.

Monotone. Toutes les capitales les veulent, mais ces voitures sans chauffeur pensées dans la Silicon Valley ne risquent-elles pas d’uniformiser nos villes ? Que vont devenirs les taxis jaunes de New York et les cabs noirs de Londres ? Pour que l’identité locale ne se perde pas dans la Tech, le projet New Car for London a conceptualisé sa navette autonome en gardant les codes architecturaux de la ville de Churchill : le brutalisme.

Red and Blue. Des formes rudes, rectilignes et massives incluant une multiplicité d’ouvertures et de fenêtres… Bref, tout ce qui définit ce courant d’architecture de l’après-guerre qui s’étale partout dans la capitale britannique. Le tout contraste avec les somptueuses moquettes et revêtements épais bleu roi de l’intérieur. Car l’aménagement et la décoration de l’habitacle ont été confiés aux mains graciles des designers de PriestmanGoode, cabinet habitué à réaliser les intérieurs des suites de première classe des compagnies d’aviation.

Prévues pour des longs trajets à travers et autour de la mégapole, les banquettes sont au top du confort. La luminosité est réglable par smartphone, et les vitres s’assombrissent pour servir d’écran. La cabine inclut déjà des distributeurs de gel hydro-alcoolique, un range-parapluie (of course, on est en Angleterre…), un emplacement pour recharger son smartphone et un pour caler son vélo. Sous les sièges, une trousse de soin et un défibrillateur renforce la sensation de sécurité de ce véhicule sans bruit ni heurt ni fumée.

Keep calm & carry on. PriestmanGoode avait déjà conçu une voiture autonome en 2020, la Dromos et compte bien se servir de cette expérience pour convaincre la mairie de Londres d’adopter leur véhicule. Paul Priestman, son PDG, l’affirme haut et fort : « Nous comprenons ce que veulent les passagers et comment maximiser leur confort, l’espace et la flexibilité d’utilisation. » Puisque tous les constructeurs s’en remettent à l’intelligence artificielle, qui sait, c’est peut être bien sur cet aspect que reposera toute l’acceptation des voitures sans chauffeur : la classe.

taxi

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !