Ces Rennaises pédalent pour transformer les déchets en compost
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ces Rennaises pédalent pour transformer les déchets en compost
Vincent Pons |  24/08/2021 16:42
Ces Rennaises pédalent pour transformer les déchets en compost

Les Françaises derrière l'association « Rennes du Compost » proposent aux professionnels de venir gratuitement chercher leurs épluchures pour les sauver de l’incinération. Une noble mission.

Aujourd’hui, 50 % du poids des poubelles des restaurants est composé de biodéchets, mais peu de choses sont faites pour les valoriser. Trois Rennaises aux grands cœurs ont décidé de mettre leur carrière professionnelle à « la poubelle » et de passer une formation de maîtresse composteuse. Armées de leur diplôme, elles ont lancé en début d’année l’association « Rennes du Compost » et sont parties à l’assaut des déchets de la capitale bretonne, à vélo. 

Ordure contre service. À Rennes, pour les restaurateurs, il existe une solution publique en matière de récupération de déchets, mais la collecte passe une fois par semaine, ce qui pose des questions de stockage. Les « Rennes du Compost » proposent elles une offre à la carte en passant plusieurs fois par semaine avec leur remorque. Ainsi, tous les cafés, bars, restaurants ou épiceries qui adhèrent à leur association ont un bac dédié dans leur établissement et un service de ramassage gratuit en échange d’un don de déchets organiques.

Une fois que la matière est récoltée, le compost est fait manuellement dans un champ à l’extérieur de la ville. Au bout de 6 à 9 mois, il est récolté, sa qualité est contrôlée. Et si elle est conforme, il est alors proposé à la vente aux agriculteurs et particuliers. 

Or noir. Depuis le début de l’aventure, plus de 3 tonnes de déchets ont été amassés. L’association compte déjà une vingtaine de clients et le premier compost sera mis à la vente dès le printemps prochain. Avec la future loi « biodéchets » qui imposera le tri obligatoire des déchets organiques au plus tard le 31 décembre 2023, elles espèrent que leur petite entreprise deviendra rapidement rentable. On leur souhaite sincèrement de ne jamais connaître la crise.  

Plus d’infos par ici.

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !