Ces nageurs se relaient jour et nuit sur la Seine pour dénoncer la pollution du tabac
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ces nageurs se relaient jour et nuit sur la Seine pour dénoncer la pollution du tabac
Hilaire Picault |  04/06/2021 10:08
Ces nageurs se relaient jour et nuit sur la Seine pour dénoncer la pollution du tabac

Cela leur aura pris 7 jours en se relayant pour parcourir 380 kilomètres de Paris à Deauville. Arrêter de fumer n'est pas facile, mais c'est assurément moins dur que leur exploit.

Deux continents. En octobre 2019, Chloé Helene Leger, Mathieu Witvoet et son frère Lucas plongent tous trois dans la Grande bleue avec un objectif peu commun : rejoindre l’Afrique à la nage. Il leur faudra 5h17 pour traverser les 16 kilomètres du détroit de Gibraltar. À cette occasion, tous prennent conscience du nombre de plastiques qui envahissent cet espace naturel désolé. « Durant quelques instants, au milieu de cette traversée à la nage de la Gironde, racontait alors Matthieu, j’imagine l’océan en 2050, avec plus de plastique que de poissons. Les grands espaces ont la force de vous faire sentir tout petit. ».

https://www.esilv.fr/ecole-ingenieur/wp-content/uploads/2019/11/0.jpg

Remis de leurs émotions, ils lancent alors l’association Zéro Mégot pour sensibiliser les Français aux déchets et en particulier aux cigarettes qui jonchent les rues, les caniveaux, les rails de chemin de fer et les plus petits ruisseaux. “Beaucoup de fumeurs ne savent même pas comment va finir leur mégot” s’offusque Chloé Léger alors que c’est “le premier déchet qu’on retrouve dans les océans“. Pour frapper les esprits, les 4 vingtenaires vont montrer le cheminement exact d’un mégot, de la rue à l’océan.

Nager la nuit, dormir 1 heure. Pour cela, ils se sont lancés dans un rallye de natation : nager 380 kilomètres dans la Seine jusqu’en Normandie. Ils sont partis le samedi 29 mai à 16h30 des quais de Paris, suivis par une équipe de soutien en kayak et bateaux. La première journée à suffit à avaler 90 kilomètres, à raison d’une heure chacun en se relayant toutes les heures pour se ravitailler à bord des bateaux. Ainsi soutenus, ils ont pu nager 24h/24 depuis leur départ.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 0 Mégot (@0megot)

Le feu & l’eau. Mardi, ils avaient 230 kilomètres dans les bras quand la police les a escortés en kayak jusqu’à une zone où la baignade était autorisée. Mais l’aventure continue et ils arriveront le samedi 5 juin à Deauville. Le plus dur est devant eux : les écluses, les péniches, l’épuisement. Mais le plus important est peut-être déjà fait : parallèlement à leur action, l’asso Zéro Mégots a organisé une grande campagne de ramassage à Paris, en amont de leur mise à l’eau. Près d’un millier de volontaires ont permis d’enlever 855 000 filtres de cigarettes des rues…

Dorénavant, pour éviter à votre cigarette de faire 400 kilomètres, faites juste 3 pas jusqu’au premier cendrier. Merci.

https://static.wixstatic.com/media/3a67df_7d5bc489c3d44db09e5c9ff896a482bc~mv2.jpg

 

Mobilité douce pollution

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !