Ce taxi volant promet des courses de 800 km en mode avion
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Déjà demain / Ce taxi volant promet des courses de 800 km en mode avion
Ce taxi volant promet des courses de 800 km en mode avion
Robin Ecoeur |  23/03/2022 10:54
Ce taxi volant promet des courses de 800 km en mode avion

La startup slovaque AeroMobil, l’une des premières à avoir lancé la commercialisation d'une voiture volante, a présenté un nouveau modèle pour le transport avec chauffeur. Son nom ? L'AM Next.

Uber Uber. Depuis quelques années, avec les plateformes de VTC puis avec le déploiement des nouveaux engins liés à la micro-mobilité, les déplacements urbains ont pris un nouveau tournant. Parmi les prochaines étapes, entre les véhicules autonomes et la gratuité des transports, on trouve la mobilité aérienne. Et même si pour le moment, les cadres légaux et les certifications concernant ces nouveaux engins des airs ne sont pas encore définis, l’arrivée des voitures et autres taxis volants au-dessus de nos villes a tout d’un rêve qui va enfin devenir réalité.

800 km en mode avion. L’une des entreprises prête pour ce grand décollage, c’est AeroMobil. L’année dernière, la startup slovaque dévoilait sa première voiture volante baptisée AM4 — elle est à vous si vous avez un compte en banque bien garnie et un brevet de pilote. En mars 2022, AeroMobil a annoncé son deuxième modèle, un taxi volant 4 places destiné au transport à la demande. Un VTC des airs en somme qui pourra effectuer des trajets longs de 800 kilomètres maximum, ceux qui sont trop longs pour se faire en taxi et trop courts pour prendre l’avion, comme l’explique l’entreprise via un communiqué.

AeroMobil Unveils AM NEXT, the First Four-Seater Flying Car

2 en 1. Surnommé AM Next, cet engin pourra, comme son prédécesseur, utiliser les pistes d’atterrissage existantes. Cela signifie qu’il n’y aura pas besoin de créer des infrastructures pour le déploiement. Ceci étant dit, AeroMobil n’a pas donné de détails concernant le fonctionnement de ses futures flottes, sur les caractéristiques techniques de ce nouveau modèle ni sur les éventuels prix pour une course. Pour comparer, l’AM4 posséderait une autonomie de 1000 kilomètres en voiture et de 740 kilomètres en mode avion. Ce deuxième modèle devrait sans doute avoir des compétences similaires, voire meilleures.

Comme ce taxi peut aussi bien rouler en ville que voler dans les airs, la startup prévoit un service de « porte-à-porte » dans un véhicule spacieux où l’on pourra « travailler, se reposer, jouer ou juste profiter de la vue ».

Les taxis de demain ? Si les ventes doivent débuter dès 2024, AeroMobil mise sur un premier déploiement en 2027, sûrement aux États-Unis où la régulation de ces voitures est pour le moment plus souple qu’en Europe. Mais il reste encore de nombreux points d’interrogation pour vraiment se projeter et s’imaginer à bord de l’un de ses taxis pour faire un trajet Paris-Lyon. La question du prix d’un tel service sera elle aussi cruciale, en espérant que les tarifs, comme les voitures, ne soient pas trop élevés.

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !