Ce robot-tortue "made in France" va nettoyer les océans et les rivières
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ce robot-tortue “made in France” va nettoyer les océans et les rivières
Vincent Pons |  18.06.2020
Ce robot-tortue "made in France" va nettoyer les océans et les rivières

Dix élèves de l’ESTACA, une école d'ingénieurs spécialisée dans le transport, ont considéré que la meilleure arme contre la pollution aquatique ne pouvait être que l’attaque.

On ne va pas refaire le match, nous savons que jour après jour l’activité humaine fait perdre de plus en plus de terrain à la nature en la polluant intensément. Chaque journée, 8 millions de tonnes de plastiques sont déversées dans les rivières et les océans. Mais sachez que la bataille n’est pas perdue. À Laval, dans la Loire, depuis septembre 2019 un groupe d’apprentis-ingénieurs met à profit sa matière grise pour créer la Green Turtle, une tortue robot mangeuse de plastique. Grâce à une technologie de reconnaissance des déchets, elle pourra être implantée dans les ports afin d’absorber tout ce qui ne devrait pas être là : brosses à dents, bouteilles ou bien tout simplement sacs poubelle.

Méca-solution. La Green Turtle se déplacement doucement, à la manière d’une tortue. Équipée de deux nageoires, elle visite les fonds marins pour observer le moindre élément plastique dans l’eau. Ce repérage est assuré par un Lidar, un outil de détection des distances et des objets à l’aide d’une impulsion laser. La tortue peut donc connaître la nature de ce qu’elle avale grâce à la lumière. Une fois la panse remplie par 50 litres de déchets, la « tortue verte » rentre au port pour décharger les détritus et recharger ses batteries. 

Propulsion avant terminée !

Démo de l'articulation avant avec rotations sur les trois axes.

Posted by Green Turtle Estaca on Friday, January 17, 2020

Vite, ça pollue. La sortie de l’engin était initialement prévue début septembre 2020 mais les étudiants ont dû revoir leur calendrier pour cause de crise sanitaire. Ils se sont vite remis au travail et ont fini le visuel ce mois-ci. Dès la rentrée prochaine, ils espèrent tester les équipements comme les nageoires ou les radars. Le lancement officiel a donc été repoussé à l’été 2021 et on espère que tout sera opérationnel rapidement, car depuis les débuts de leur projet une nouvelle pollution est venue s’ajouter dans nos cours d’eau : les masques 

Retrouvez toute l’information concernant leur projet sur leur page Facebook. 

mobilité verte

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !