Ce qu'il fallait retenir de l'édition 2021 du BIG, le rendez-vous des entrepreneurs français
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ce qu’il fallait retenir de l’édition 2021 du BIG, le rendez-vous des entrepreneurs français
Vincent Pons |  08/10/2021 09:49
Ce qu'il fallait retenir de l'édition 2021 du BIG, le rendez-vous des entrepreneurs français

Le plus grand rassemblement business d’Europe s’est tenu hier à Paris sous la bannière de France Relance. Et cette année, les organisateurs ont mis le paquet pour réussir leur nouvel objectif : conquérir de nouveaux marchés ! Car oui, c’est notre projet.

Créé en 2014, le BIG initié par la BPI (Banque Publique d’Investissement) a vu les choses en grand pour son édition 2021. Les patrons, créateurs et collaborateurs invités pour l’occasion, ont été accueillis aux petits soins. Avec 1000 intervenants sur place et plus de 400 ateliers et conférences, les entrepreneurs de l’hexagone ne pourront plus dire qu’ils sont laissés seuls dans leur développement. La BPI est avec eux financièrement – c’est sa fonction même. Et désormais intellectuellement aussi, comme le prouve l’édition 2021. Nous étions là pour couvrir l’événement.

À l’assaut. Pour les aider dans cette noble quête, le BIG a investi toute la salle de l’Accor Arena. Elle a été complètement aménagée pour que les entrepreneurs et acteurs de l’économie trouvent tout ce dont ils ont besoin pour sortir des frontières nationales. Des ateliers sur les marchés mondiaux, organisés par des experts, ont jalonné la journée décryptant les spécificités économiques des 5 continents.

Xavier Niel intervenant lors d’un « Big talk » a soulevé toute l’importance de cette mission : « les startups françaises d’aujourd’hui doivent devenir les acteurs du monde de demain de façon urgente. Actuellement, toutes les entreprises du CAC 40 ont été créées il y a plus de 25 ans… » Le message a donc été passé.  

Les envies prennent vie. Du côté de chez nous, la BPI cherche à développer des jeunes pousses en finançant à travers ses instances régionales de nombreux projets. Nous avons pu approcher les chargés d’affaires au plus près du terrain ; ils nous ont confié étudier chaque demande de financement en ne laissant personne de côté. Un corner dédié a donc été installé sur le salon pour favoriser la jeune création dès ses débuts.

Technologies futures. Non loin de là, les rêveurs ont aussi pu voir leur avenir avec les stands de grandes entreprises mondiales comme DHL, EDF ou bien Orange. Cette dernière était d’ailleurs là pour présenter les applications de son réseau 5G. On a pu parler avec eux de Iadys, un petit robot qui allait nettoyer nos océans et ports en étant piloté à distance grâce au réseau 5G. Selon un responsable d’Orange, l’installation de la technologie sur le territoire nous permettra de gagner de la rapidité d’exécution, mais surtout de préparer l’économie de demain. Une mission prise très au sérieux par l’entreprise EasyMile que nous avons aussi rencontrée sur le salon. Gilbert Gagnaire, fondateur de ce fleuron de la conduite autonome nous a confié qu’« aujourd’hui et surtout demain pour pallier le manque de conducteurs d’engins de manutentions ou de résoudre les futures problématiques de transports en zone rurale, nous devons dès maintenant investir dans la conduite autonome pour répondre aux besoins de mobilités ». Une mission qu’il a d’ores et déjà bien prise au sérieux. 

Autre préoccupation majeure, la conquête d’un monde meilleur et plus propre. La BPI investit massivement dans le but d’accélérer la transition écologique. Ces deux mots étaient sur toutes les lèvres des intervenants (c’était le thème majeur en 2021) et nous sommes tombés sur Syroco, startup marseillaise qui ambitionne, elle, de rendre le transport maritime plus propre. Soutenue par la BPI, elle veut montrer qu’une décarbonation de l’industrie maritime est possible. Alexandre Caizergues, co-fondateur de Syroco, nous explique que « la motorisation thermique des navires peut être suppléée par d’autres motorisations plus propres. Des solutions véliques (à voile), à hydrogène ou au gaz naturel liquéfié peuvent être utilisées en complément par les navires. » Il poursuit en affirmant que « les transporteurs de marchandises ne savent pas toujours comment équiper leurs vaisseaux d’ énergies plus propres correspondant à leurs contraintes opérationnelles. La mission de Syroco est alors simple : leur montrer comment ces autres modes de propulsion leur permettent de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (CO2) tout en économisant de l’argent. ». On offre à cette startup tout notre soutien car aujourd’hui l’industrie maritime représente 3 % des émissions mondiales. 

Au pays des entrepreneurs. Durant toute la manifestation se sont succédés sur la scène principale créateurs, chefs d’entreprise, d’orchestre, mais aussi des personnalités politiques. Cédric O., Agnès Pannier-Runacher ou Bruno Le Maire sont venus en voisin depuis Bercy afin de parler de cette conquête économique pour laquelle ils travaillent tant. Et en fin de journée, le président de la République est même venu en guest star pour réaffirmer sa confiance en cette France des makers. Il a affiché son soutien aux entrepreneurs sur place, mais aussi à ceux qui travaillent dans le milieu de l’événementiel qui ont aidé à organiser le BIG et qui ont fortement souffert de la crise sanitaire durant ses derniers mois.

Pour tous les participants qui ont été conquis par la conquête du monde par la French Tech, la BPI a tout prévu. Un magasin de souvenirs a été installé sur le lieu de l’événement avec les meilleures productions françaises. Chez Détours, on a choisi les paires de chaussettes French Lab, car oui, il est possible de conquérir le monde floqué de la tête aux pieds. Rendez-vous l’année prochaine habillé, comme un certain Arnaud, en total Made In France. 

Crédits photos : Vincent Pons

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !