Ce Français va traverser 6 déserts pour alerter sur le changement climatique
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ce Français va traverser 6 déserts pour alerter sur le changement climatique
Nicolas Vanel |  28/07/2021 15:20
Ce Français va traverser 6 déserts pour alerter sur le changement climatique

Cycliste de l’extrême, Stéven Le Hyaric s’est lancé dans une nouvelle aventure pour alerter sur les conséquences du dérèglement climatique : traverser six déserts en six mois. Un défi inédit de quelque 20 000 kilomètres.

Rouler pour sensibiliser. Habitué des défis extrêmes, le cycliste et explorateur Stéven Le Hyaric s’est lancé dans une nouvelle aventure hors-norme. Son projet intitulé “666” consiste à traverser six déserts sur six continents différents en l’espace de six mois seulement. Simplissime dans l’énoncé mais diablement difficile dans sa réalisation. Au-delà de la soif de découverte qui anime l’explorateur, ce projet, qui est une première mondiale, a pour but d’alerter sur le défi climatique qui s’impose à la planète aujourd’hui. Milieux extrêmes par excellence, les déserts révèlent bien souvent de manière aiguë les changements climatiques et leurs conséquences, que le thermomètre dépasse les 50° C ou qu’il passe sous les -50° C.

Peut être une image de moto, route, nature et montagne

10 heures de vélo par jour. Concrètement, Stéven Le Hyaric va tenter de traverser les déserts arctique et antarctique, les déserts d’Atacama dans les Andes, de Gobie en Mongolie, de Simpson dans le centre de l’Australie, ou encore du Kalahari en Namibie. C’est d’ailleurs ce dernier qu’il a choisi pour entamer son parcours unique d’un total de 20 000 kilomètres. Parti début juin, il a mis 20 jours pour traverser le désert aride du Kalahari, soit 4223 kilomètres bouclés à raison de 10 heures de vélo par jour dans des conditions extrêmes. L’amplitude thermique de 5°C le matin à plus de 40°C quelques heures plus tard a notamment mis son organisme à rude épreuve. Tout comme les difficultés de ravitaillement en eau rencontrées par le sportif dans cet espace d’une aridité extrême.

Peut être une image de vélo, nature, route et montagne

Peut être une image de vélo et route

Ancien coureur cycliste semi-pro mal à l’aise avec la compétition, Stéven Le Hyaric, 35 ans, a décidé de suivre une autre route, celle de la découverte des grands espaces et des peuples. Cette soif d’aventure l’a déjà conduit à relever des défis fous et à battre des records comme l’ascension du Kilimandjaro en vélo, la liaison Lhassa-Katmandou au Népal ou encore le record du Paris-Dakar en vélo réalisé en 20 jours seulement.

Peut être une image de 1 personne, vélo et plein air

Crise sanitaire oblige, Stéven Le Hyaric a dû revoir l’ordre de son périple à travers les déserts. Après l’Afrique, c’est sans doute l’Australie et le brulant désert de Simpson qui constituera la seconde étape du projet 666 avant l’Amérique du Sud, l’Asie et les déserts de glace des deux pôles. De quoi observer au plus près ces milieux uniques et préservés mais soumis souvent très durement aux conséquences destructrices du réchauffement climatique.

Pour suivre ses aventures, c’est par là

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !