Ce Français a traversé la France sans polluer sur son vélo solaire
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ce Français a traversé la France sans polluer sur son vélo solaire
Robin Ecoeur |  04/11/2020 11:22
Ce Français a traversé la France sans polluer sur son vélo solaire

Jérôme Zindy s’est lancé dans ce qu’il appelle « l’Odyssée solaire », un tour de France hivernal pour montrer que l’on peut limiter son impact écologique. Le départ a été donné le 25 octobre d’Avignon.

Rouler sans dépenser. L’automne et l’hiver ne sont pas les saisons où le soleil tape sur le crâne pour vous faire suer à grosses goûtes. Mais c’est pourtant durant cette période qu’un Avignonnais de 33 ans, Jérôme Zindy, a décidé de partir à bord de son vélo électrique solaire. Équipé de trois panneaux photovoltaïques, le deux-roues est totalement autonome. Enfin, “s’il y a du soleil, le coût énergique est de zéro euro, explique le cycliste à Provence Azur. Par contre si la production solaire est quasi nulle, ça me revient à moins de 10 euros par jour ». Comme il l’écrit sur son site, son principal objectif est de montrer que « des alternatives à faible émission de CO2 existent pour nos déplacements et sont accessibles même aux non-sportifs, grâce à la technologie électrique ».

Pâté de maison. Jérôme compte aussi en profiter pour faire la promotion des énergies solaires ainsi que de la sensibilisation à la problématique des déchets : « Chaque jour, je remplirai ma remorque de déchets trouvés sur la route », écrit le Français. Le 25 octobre, Jérôme a donc enfourché son vélo et a commencé à pédaler. Son plan de route ? Deux mois pour réaliser 4000 km et visiter 33 villes dans toute la France. Seulement, le 29 octobre, après cinq étapes, le cycliste a dû rebrousser chemin direction la maison à cause du deuxième confinement. Comme l’indique France Bleu, il n’a réalisé que 397 km.

Avant cette grande « Odyssée solaire », Jérôme avait testé son vélo durant l’été, dans un rayon de 100 km. Aujourd’hui, il ne peut pas aller à plus d’un kilomètre autour de chez lui. Au moins, même s’il ne fait pas beau, il devrait avoir assez de batterie pour faire le tour du pâté de maison. Mais le cycliste reprendra la route quand les conditions seront revenues à la normale.

Suivre Jérôme sur Facebook ou Instagram // Plus d’infos par ici.

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !