Ce drone-ambulance sauve un malade en livrant un poumon par les airs
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
L'EASY MOBILITY CHALLENGE EST DE RETOUR, DECOUVREZ LES START-UP EN COMPETITION ICI
Detour
Ce drone-ambulance sauve un malade en livrant un poumon par les airs
Robin Ecoeur |  19/10/2021 09:50
Ce drone-ambulance sauve un malade en livrant un poumon par les airs

Au Canada, un drone a transporté durant six minutes le poumon d’un patient de 63 ans en attente d’une transplantation pulmonaire, l’une des greffes les plus délicates à réaliser. Et c'est une première mondiale.

Un poumon par les airs. Le nombre de trajets effectués par drone pour transporter des organes destinés à une greffe se compte sur le doigt d’une main. En 2019 par exemple, l’hôpital universitaire du Maryland, à Baltimore, avait confié le transport d’un rein à un drone. L’opération avait été un succès. Cette fois-ci à Toronto au Canada, l’un de ces engins volants a effectué un trajet de six minutes avec un poumon destiné à un patient de 63 ans. Et là aussi, tout s’est bien déroulé.

À la fin du mois de septembre 2021, le réseau d’hôpitaux publics The University Health Network, en collaboration avec l’entreprise Bromont Unither Bioélectronique, a mené à bien une mission en préparation depuis un an et demi : le transport par drone d’un organe vital, en l’occurrence ici un poumon, destiné à une greffe. Le « colis » de 6 kilos a survolé la ville durant six minutes entre deux hôpitaux de la ville (du Toronto Western Hospital au Toronto General Hospital). Le choix de cette clinique n’est pas un hasard puisque le Toronto General Hospital a été le premier, en 1983, à réussir une transplantation pulmonaire.

La greffe a bien pris. Une fois le vol terminé et l’opération réussie, l’ingénieur en charge de cette mission, M. Cardinal, a commenté : « C’est vraiment un accomplissement remarquable en terme de complexité, dans un espace aérien contrôlé et un vol au-dessus d’une haute densité de population ». Surtout, le transport d’organes par drone peut être un atout de taille lorsque les minutes sont comptées, et que les centres-villes sont congestionnés. C’est là tout l’intérêt de développer ces engins puisqu’ils pourront à l’avenir être des atouts de taille pour les greffes. Car d’ordinaire, les hôpitaux utilisent « le moyen de transport le plus rapide compte tenu de la distance à parcourir : ambulance, avion, train…, explique l’agence de biomédecine. Néanmoins plus le délai est court, meilleur sera le résultat de la greffe ». Tout est dit. 

Crédit photo : @Bromont Unither Bioélectronique

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !