Ce drive-in parcourt la France pour amener le cinéma près chez vous
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ce drive-in parcourt la France pour amener le cinéma près chez vous
Robin Ecoeur |  18/05/2020 11:50
Ce drive-in parcourt la France pour amener le cinéma près chez vous

En attendant la réouverture des salles, une association a créé le « Drive-in Festival » pour organiser des séances de cinéma en plein air dans plusieurs villes de France. L’événement est éphémère et a commencé le 16 mai à Bordeaux avant de s’installer à Marseille puis dans le nord de la France.

Faire vivre la culture. Le ministre de la Culture Franck Riester l’a affirmé le 11 mai sur France Info : la réouverture des salles de cinéma « ne se fera à priori pas avant l’été ». Comme pour les concerts ou les expositions (même si au Canada la première expo à visiter en voiture va ouvrir et que les concerts ont repris dans certains pays), c’est la douche froide.

Ce n’est pas pour autant que les acteurs du secteur baissent les bras. Une nouvelle initiative, menée par Mathieu Robinet (ancien directeur général de Bac Films) en collaboration avec plusieurs distributeurs de cinéma, est née : le « Drive-in Festival ». Le principe n’est pas nouveau (on se gare sur un grand parking, on coupe le moteur et on regarde le film depuis sa voiture) mais permet de respecter les mesures sanitaires. Surtout, le festival redonne vie au cinéma et aux activités culturelles, pour la plupart interdites depuis le début du confinement.

Aider le cinéma. La première ville à accueillir ce festival itinérant est Bordeaux, sur la place des Quinconces où 220 voitures peuvent prendre place. Depuis le 16 mai et jusqu’au dimanche 24 mai, un film par jour est diffusé dès que le soleil se couche, sur les coups de 21 heures. Le port du masque est obligatoire si l’on sort de son véhicule, les billets sont scannés et des marquages au sol permettent aux conducteurs de connaître leur emplacement. Le prix des places varie entre 5 euros pour les moins de 18 ans et 10 euros pour les adultes, et les bénéfices éventuels seront remis aux « exploitants en péril », c’est-à-dire les salles et les distributeurs en difficulté. « On veut simplement proposer une offre culturelle pendant le déconfinement, pas créer une offre commerciale », affirme le président de l’association Mathieu Robinet à France Info.

Le drive-in a la cote. Au total, une dizaine de villes accueilleront le « Drive-In festival » et il s’arrêtera quand les salles de cinéma seront autorisées à rouvrir. Après Bordeaux, ça sera au tour de Marseille puis au nord de la France (les villes n’ont pas encore été annoncées) de voir débarquer l’écran géant. D’autres villes, en dehors du festival, ont organisé des séance en plein air, comme Crest dans la Drôme ou encore Caen. La voiture, l’outil pour retrouver un peu la vie d’avant.

La liste des films à voir à Bordeaux est juste ici. Infos et réservations par là. 

Les combattants de Thomas Cailley (2014) – Ce soir (18 mai)
Whiplash de Damien Chazelle (2014) – 19 mai
Tomboy de Céline Sciamma (2011) – 20 mai
Comment c’est loin d’Orelsan et Christophe Offenstein (2015) – 21 mai
Parasite de Bong Joon-ho (2020) – 22 mai
Le grand bain de Gilles Lellouche (2020) – 23 mai
En liberté! de Pierre Salvadori (2020) – 24 mai

Cinéma coronavirus Drive-In

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !