Ce Chinois a roulé en moto pendant 24 ans pour retrouver son fils
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ce Chinois a roulé en moto pendant 24 ans pour retrouver son fils
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  18/07/2021 15:28
Ce Chinois a roulé en moto pendant 24 ans pour retrouver son fils

C'est l'histoire d'un drame redouté par tous les parents : en 1997, le petit Guo Xinzhen est kidnappé sous les yeux de son père, en Chine ; laissant ainsi ses parents dans un état de tristesse infinie. Mais l'histoire, 24 ans plus tard, se termine bien.

Où est Guo Xinzhen ? Depuis 1997, la question habitait littéralement son père, le dénommé Guo Gangtang, ainsi que sa mère. Cette année-là, le fils avait été kidnappé afin d’être revendu à un couple, comme ce fut longtemps le cas en Chine, en raison de la politique de l’enfant unique. Plus de 500 volontaires se mobilisent localement, en vain. Pas de trace de l’enfant. Certains auraient fini par baisser les bras (voire pire). Mais pas Guo Gangtang.

500 000 kilomètres pour retrouver son fils. Terrassé par le kidnapping, ce père décide alors d’enfourcher sa bécane et de sillonner le plus grand pays du monde, en labourant les 31 régions chinoises, avec au compteur plus de 500 000 kilomètres parcourus sur dix motos différentes. Pour au final le retrouver, 24 ans plus tard, dans une région voisine, comme le raconte la vidéo ci-dessous. Attention, séquence émotions.

Si le père biker a roulé, roulé et roulé pour parcourir la Chine, c’est finalement grâce au gouvernement que le nœud familial s’est finalement démêlé. En début d’année, le ministère de la Sécurité publique informe Guo Gangtang que son fils a été retrouvé grâce à des tests ADN, et qu’il est devenu enseignant. Les retrouvailles, évidemment filmées, ont permis aux parents de prendre leur désormais grand enfant dans les bras, puis de déclarer “qu’à compter d’aujourd’hui, tout ne serait que bonheur“.

Voilà six ans, ce drame avait inspiré le film Lost & love, qui retraçait le périple chinois d’un père qui refuse de se résoudre au pire. Une fois n’est pas coutume, c’est la réalité qui est plus forte que le film, puisque Guo Gangtang a déclaré que le couple adoptif ferait désormais partie de la famille, et qu’il n’avait aucun grief contre eux. Le fils, lui, continuera à vivre avec sa famille d’adoption, mais a déjà promis de rendre souvent visite à ceux qui l’ont mis au monde. En moto, on espère.

Lost and Love - Film (2015) - SensCritique

insolite

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !