Ce car renverse les enfants pour leur montrer l’importance de la ceinture
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
L'EASY MOBILITY CHALLENGE EST DE RETOUR, DECOUVREZ LES START-UP EN COMPETITION ICI
Detour
Ce car renverse les enfants pour leur montrer l’importance de la ceinture
Vincent Pons |  24/11/2021 10:04
Ce car renverse les enfants pour leur montrer l’importance de la ceinture

Leurs têtes renversées, les élèves comprennent mieux que la ceinture de sécurité évite les blessures graves, les chocs et les éjections en cas d’accident. La pédagogie, il n’y a que ça de vrai.

La ceinture, ce n’est pas qu’en voiture. Vous ne le savez sûrement pas, mais depuis le 1er septembre 2015, le port de la ceinture est devenu obligatoire dans tous les véhicules de transport en commun. Et vous n’êtes pas seuls à être dans l’ignorance car d’après une étude de 2016, 65% des usagers ne s’attachent pas et seulement 4,6% des 15-19 ans déclarent porter une ceinture dans les autocars…

Mais une lueur d’espoir existe. Dans les départements où des actions de prévention sont entreprises, ce pourcentage augmente fortement. C’est ainsi qu’en 2014, la société Agora Formations s’est lancée dans la noble mission de la prévention. Elle a monté, sur un porte-engin, un bus qui simule un accident afin de faire ressentir et de faire comprendre ce qui arrive en cas de malheur sur la route. Une méthode certes un peu violente, mais efficace.

Sens dessus dessous. Le car pédagogique accueille des élèves de la 6ème à la 3ème pour leur faire vivre une expérience digne d’un parc d’attraction. Lorsqu’ils prennent place dans le car factice, le véhicule se retourne à 90 degrés en 17 secondes, contre une à deux seconde en réalité. La lenteur du dispositif permet aux faux-accidentés d’expérimenter chaque étape du glissement de l’engin ; à eux ensuite de “jouer” avec la gravité pour trouver les sorties de secours.

Tous les délits paient. Rappelons que l’aspect sécurité n’est pas le seul avantage du port de la ceinture. Il en existe un autre, financier. Le passager d’un autocar risque la même amende qu’en voiture. Toute personne de plus de 13 ans qui embarque dans un autocar sans ceinture encourt une contravention de 135 euros. Il n’y a pas d’âge pour prendre soin de sa vie… et de son portefeuille.

Crédits photo de Une : Les pompiers du Lot/Twitter

Deja demain insolite

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !