Ce camion écologique "mange" littéralement sa propre pollution
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Déjà demain / Ce camion écologique “mange” littéralement sa propre pollution
Ce camion écologique “mange” littéralement sa propre pollution
Hilaire Picault |  28/02/2022 18:46
Ce camion écologique "mange" littéralement sa propre pollution

En attendant les camions électriques, voici Remora. Avec, à la clef, une technologie qui pourrait amplement réduire de 80 % l’empreinte carbone des transporteurs.

Capture mobile de CO2. Imaginez un dispositif qui aspire la pollution directement depuis le tuyau d’échappement du camion, la filtre en laissant filer l’azote et l’oxygène. Le CO2 recueilli lui est compressé puis stocké dans des réservoirs accrochés à l’arrière de la cabine du tracteur. Voilà comment Remora propose de réduire le secteur du transport.

Dépolluer plus pour rouler plus. « Notre dispositif capte au moins 80 % des émissions de carbone d’un semi-remorque » explique cette startup de Detroit. Et la pollution, direz-vous, elle devient quoi ? Elle est récupérée tous les 15 000 kilomètres en une dizaine de minutes à peine. « Le conducteur s’arrête simplement jusqu’à une station de déchargement, explique le fondateur Paul Gross, il attache un tuyau à l’appareil et pompe le dioxyde de carbone contenu dans ses réservoirs ».

Remora confie ensuite le CO2 prélevé à des partenaires qui vont le séquestrer, en l’injectant dans du béton par exemple ou en le transformant… en carburant, comme le fait LanzaTech par exemple.

Les routiers sont sympas. Paul Gross estime pouvoir commercialiser son dispositif courant 2023 et a équipé des poids lourds de la société Ryder – l’un des plus gros transporteurs des États-Unis à la tête de 200 000 véhicules – pour fournir des tests en conditions réelles. Si sa technologie donne les résultats attendus il faudra encore à Remora parsemer le pays de stations de vidage mais cela reste un réel espoir pour le secteur du transport.

Aux États-Unis, les camionneurs constituent un liant fort pour ce large pays fédéral; ils transportent à eux-seuls 65 % du tonnage de marchandises. Revers de ce service, ils pèsent pour 30 % des émissions de gaz à effet de serre du transport. Les constructeurs tardent à sortir des poids lourds électriques et ce secteur souffrant d’une pénurie de chauffeurs, il serait délicat d’interdire à ces gros diesels de rouler. C’est pourquoi, réduire de 80% les rejets de chaque véhicule est une solution concrète de transition profitable, et qui aura vite fait d’être répétée en France.

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !