Ce Breton a couru et nagé pendant 11 heures pour soutenir les bébés paralysés
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ce Breton a couru et nagé pendant 11 heures pour soutenir les bébés paralysés
Hilaire Picault |  10/09/2021 10:40
Ce Breton a couru et nagé pendant 11 heures pour soutenir les bébés paralysés

Passer de l’eau à la marche, n’est-ce pas exactement le chemin des nourrissons ? Alors pour rendre hommage à cet effort et collecter de quoi aider les bébés nés prématurément, un Breton a relevé un défi dingue.

David Le Mercier n’est pas votre coach sportif habituel. Il est spécialisé en activités physiques adaptées, ce qui signifie qu’il travaille auprès de personnes en situation de handicap et d’enfants souffrant de paralysie, séquelle de leur naissance prématurée. Son diplôme en poche, il travaille pour la Fédération handisport puis dans un centre de réadaptation fonctionnelle, et profite de son temps libre pour ouvrir une section de tennis fauteuil dans son club.

On le voit, David Le Mercier s’implique beaucoup. Mais cette année, il a décidé d’aller encore plus loin. Pour soutenir l’association Bébés en avance qui aide les familles dont l’enfant naît prématurément, il a décidé de réaliser un « ultra-défi swim-run ». En clair : courir et nager en pleine mer sur plus de 66 kilomètres.

Cours/Nage/Cours/Nage. À 4h30 du matin, dimanche 5 septembre, David s’échauffe sur le port de Paimpol, dans les Côtes-d’Armor. Son viseur est braqué sur Plérin, situé 40 kilomètres plus loin par la route ; mais notre super-coach ne prend pas la voiture… À 9h, il arrivait en larges foulées à Port Moguer, malgré le brouillard à couper au couteau (à beurre salé) et se jetait à l’eau sur la plage Bonaparte. Toute la journée, il va alterner des trails de 2 à 16 kilomètres et des nages allant jusqu’à 2,5 kilomètres.

Il est arrivé peu après 16h sur la plage des Rosaires de Plérin. En tout, David Le Mercier aura couru 55 kilomètres et nagé 11 kilomètres de plus. Soit 11 heures d’efforts intenses, accompagné par des volontaires, des pompiers, mais surtout des parents et des enfants dont la petite Liz dans une joëlette, un fauteuil de randonnée pour personne à mobilité réduite.

Tout pour les bébés. Son objectif était de rassembler 2500 € pour l’asso ; son action en aura récolté plus de 3000 €. Bébés en avance pourra continuer de soutenir financièrement les parents dont l’enfant naît prématurément et doit subir de nombreux soins à l’hôpital, en fournissant des kits de bien-être. Quant à David, il l’avait déjà annoncé en courant un triathlon accompagné d’un petit garçon de 7 ans en situation de handicap : il continuera aussi longtemps qu’il peut monter la barre. Vous êtes sûr qu’ils sont terminés, les JO ? Car on a un espoir de médaille à vous proposer.

Crédit photos : Bébés en avance / Sapajou / Facebook

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Eloise Prioult (@eloiseprioult)

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !