Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    En cas de grève des trains, il existe un service de covoiturage sans frais

    Comment faire quand la SNCF déraille ? Réponse : se tourner vers GoMore. Encore peu connu en France, ce service propose du « covoiturage sans frais et 100% gratuit ».

    Une affaire de philosophes. Tout débute en 2005, quand deux profs de philo danois, Mathias et Søren, constatent que rouler tout seul dans sa voiture est un immense gâchis. Écologique d’abord, économique ensuite. Un an plus tôt, le Français BlaBlaCar a eu la même idée, mais en basant son modèle économique sur les frais prélevés sur chaque transaction entre conducteurs et passagers. Rien de tout ça chez GoMore : la société danoise ne facture aucun frais pour son service. En France, plus de 100 000 utilisateurs ont déjà dit oui à cette philosophie, et ce sont près de 500 trajets qui sont proposés tous les jours.

    « Nous estimons que le covoiturage est une expérience de partage qui n’est pas destinée à être financiarisée. » (le PDG France de GoMore)

    3-en-1. Si GoMore est si généreux, c’est parce que son business plan repose en réalité sur deux autres options de mobilité : la location de véhicules entre particuliers (de quatre heures à un mois), et le leasing longue durée (jusqu’à douze mois) qui permettent respectivement de dépanner pour des courses ponctuelles ou de bénéficier d’une voiture en cas d’imprévu (une mutation professionnelle par exemple). Moralité, si GoMore ne facture pas de frais de gestion pour le covoiturage, la boite danoise est deuxième derrière BlaBlaCar en France et dispose de 2 millions de membres en Europe.

    À quand le covoiturage gratuit ? Avec les vagues de grève organisées par la SNCF, c’est un peu la question que tout le monde – hélas – se pose. Si la gratuité des frais proposés par GoMore est louable, n’en reste pas moins qu’il faut toujours payer le conducteur. Récemment, c’est la Présidente du conseil régional d’Île-de-France, Valérie Pécresse, qui proposait un covoiturage entièrement gratuit en cas de grève des cheminots grâce à un accord avec huit partenaires. Une idée maligne pour respecter le droit de ceux qui ne veulent faire grève, tout en réduisant les galères de ceux qui veulent aller bosser…

    Plus d’infos sur GoMore sur son site officiel.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.