Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Capturer l’énergie des vagues pour produire de l’électricité

    Le solaire ou l’éolienne sont en passe d’emporter la bataille contre les énergies fossiles. Et au rang des nouveaux venus dans les énergies renouvelables, les vagues pourraient être la nouvelle sensation grâce à une invention simple et futée.

    Saisir la vague. Pour tenir l’accord de Paris visant à empêcher que la température ne grimpe de plus de 2 degrés au niveau global, tous les moyens sont bons. Or, parmi les ressources terrestres en permanence en mouvement, il a évidemment les vagues des océans. Tom Denniss, le directeur de l’entreprise australienne Wave Swell Energy a cherché un moyen de capturer cette énergie. De son esprit est donc sorti un pilier imposant et creux qu’on place au fond de la mer. À chaque reflux, les vagues viennent pénétrer à l’intérieur de la colonne puis en ressorte, avec un mouvement montant puis descendant. Logique jusque-là. Or, ce mouvement génère alors un changement de pression atmosphérique à l’intérieur du dispositif qui va activer une turbine située à l’extrémité. Celle-ci se met à tourner générant tout bonnement de l’électricité.

    Là où cette technique est extrêmement prometteuse, c’est que le mouvement de la mer et des océans est constant, là où l’éolienne et le solaire sont parfois soumis aux aléas du vent et de l’ensoleillement. Et de toute façon, ce n’est pas une guerre à qui mieux-mieux, c’est simplement un moyen supplémentaire pour endiguer ce fichu réchauffement climatique tout en continuant à assurer nos besoins en énergie.

    Pour tester son dispositif à grande échelle, Wave Swell Energy va ainsi installer un prototype de son système le long des côtés de l’Île King, entre l’Australie et la Tanzanie, dans les mois qui viennent, avec l’ambition derrière de devenir le meilleur moyen de produire en masse de l’énergie de cette manière pour des territoires très isolés, comme Hawaii par exemple, où l’énergie est très coûteuse en raison des coûts d’acheminement. Bref, un moyen de devenir autonome en dépensant moins d’argent (et d’énergie !)

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.