Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Laure De Boerio, fondatrice de The City Helpline

    Elle a inventé un service interactif pour que les touristes ne soient plus jamais seuls.

    Peux-tu nous présenter ton projet ?

    Lorsque l’on vient découvrir une ville que l’on ne connaît pas, le quotidien est pavé d’une multitude de questions, de petites et grandes problématiques pratiques. Nous avons décidé de mettre en place un service digital qui puisse accueillir, accompagner et répondre aux voyageurs, à chaque fois qu’ils en ont besoin. The City Helpline est la première solution digitale dédiée à l’hospitalité : Un service, positionné sur les valeurs de confiance, de proximité et de performance, auquel ils peuvent se référer en temps réel, partout dans la ville. L’application mobile permet de contacter immédiatement un City Helper – une vraie personne, pas un chatbot – à tout instant directement par chat ou par téléphone.

    Dans leur langue, nous répondons à chacune de leurs questions, leur donnons les informations pratiques, les recommandations et les conseils dont ils ont besoin, de même que nous sécurisons leurs achats et leurs réservations. Pour faire de nos City Helpers les anges gardiens de la ville, nous utilisons la combinaison de l’intelligence et du savoir-faire humain avec la puissance de technologies spécifiquement développées pour eux.

    3 étapes marquantes qui t’ont amenées au Mobility Challenge ?

    La mobilité touristique est faite d’une multitude d’expériences sur son parcours. La première étape fut de créer un système qui permettent d’amener une totale flexibilité et adaptabilité pour répondre à chaque demande en temps réel. Nous avons ensuite développé les technologies spécifiques nous permettant de faire de la mobilité un moment de vie privilégié. Enfin, nos tous derniers développements nous permettent aujourd’hui de déployer le service rapidement dans n’importe quelle destination.

    Dans 5 ans, si tout se passe bien, tu es où ?

    Les City Helplines n’existant nulle part, j’aurais envie de vous dire : partout.

    En quoi ce projet peut simplifier la vie des gens ?

    Simplifier la vie, c’est d’abord être là pour eux, dès qu’ils en ont besoin.

    Savoir que l’on a quelqu’un sur qui compter.

    Simplifier la vie des gens c’est aussi écouter vraiment leur besoin.Les tendances 100% techno sont très utiles mais elles démultiplient les sources, sont très génériques, non sécurisées voire impersonnelles et quelque peu déshumanisées. Enfin, simplifier, c’est penser l’environnement dans son ensemble pour ne pas perdre de temps ni se perdre avec de multiples intervenants et/ou solutions. Nous avons les moyens aujourd’hui de tout centraliser dans un lieu unique : un besoin ne vient jamais seul, beaucoup d’autres en découlent (une sortie parexemple c’est le choix d’un lieu, des prix, des horaires, des billets, un itinéraire, un parking pour se garer ou un restaurant après, une baby-sitter peut-être, etc.)

    Si tu devais trouver l’argument imparable qui motivera le jury à voter pour toi, ce serait…

    Relever le défi de mettre la technologie au service de l’alliance bienveillance – performance ? Pari gagné.

    Plus d’infos ? https://www.parishelpline.com/fr/

    Les gagnants

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.