Bye-bye taxi : cette soucoupe volante promet des déplacements à 250 km/h
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
L'EASY MOBILITY CHALLENGE EST DE RETOUR, DECOUVREZ LES START-UP EN COMPETITION ICI
Detour
Bye-bye taxi : cette soucoupe volante promet des déplacements à 250 km/h
Hilaire Picault |  24/11/2021 17:26
Bye-bye taxi : cette soucoupe volante promet des déplacements à 250 km/h

L'appareil présenté par la startup Zeva s'envolera d'un immeuble avant de voler à plat. Un max de sensations que peu de VTC pourront vous offrir.

Mon taxi est un Ovni. Nous sommes en 2021 et tout le monde attend les taxis volants au format drone XXL. Mais une startup américaine fait un tout autre pari en ce qui concerne le transport courte distance « de point à point » ; comprenez, en ville d’une station à une autre. La proposition de Zeva Aero : une soucoupe volante monoplace dans laquelle on voyage couché sur le ventre, tête la première, fendant les airs.

Soucoupe violente. Fondamentalement, le ZERO (a priori le budget ne permettait pas d’embaucher un ingénieur pour le nom de l’engin) est un disque de 2,40 mètres de diamètre réalisé en fibre de carbone pour réduire son poids, et dans lequel on vient se glisser. Les 4 rotors latéraux devraient soulever les 320 kilos de cette capsule. Avec sa propulsion électrique, le ZERO pourra voler à 257 km/h, promet la société de Seattle, avec une batterie de 20 kWh offrant une autonomie de 80 kilomètres. Enfin… si vous avez le cran de monter dans cet aéronef trompe-la-mort. Car attendez de voir ce qui est prévu pour le décollage.

Sauter d’un immeuble. N’ayant pas besoin de piste pour se poser, ces engins auraient pu rester au sol comme de vulgaires trottinettes abandonnées, mais Zeva a pensé à quelque chose de mieux (ou pire, c’est selon) : ses capsules seront accrochées à des supports muraux, fixés sur les parois des immeubles : les SkyDocks. Ainsi le décollage se fera directement dans le vide et le point d’arrivée peut être pré-programmé et sécurisé, puisque l’Aero sera 100% autonome.

The Skydock concept, not for the faint of heart, would let you walk right out your 35th-floor window and hop in a VTOL

Tête en l’air. Laissons de côté le délire marketing inhérent à toutes les startups qui vendent le futur en coupon et regardons la faisabilité. Conçu en partenariat avec des ingénieurs de l’université d’État de Washington depuis 2 ans, il s’agit donc d’un engin de transport léger pour un seul passager qui décolle et atterrit à la vertical.

Le prix n’est pas annoncé mais le constructeur envisage une sortie dès 2025 pour un usage en tant que taxi. Puis, une fois les investissements sécurisés et passé le cap de 430 000 taxis volants filant dans nos cieux, Zeva passera à la vente directe en 2040. Oui. Quant au choix des investisseurs, les visuels fournis laissent penser que Zeva a sa petite idée…

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !