" layout="nodisplay">
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Accueil / Déjà demain / Bye-bye pétrole : cette voiture chinoise se recharge grâce à l’énergie du soleil
Antoine Gillet |  20/07/2022 18:50
Bye-bye pétrole : cette voiture chinoise se recharge grâce à l'énergie du soleil

Cinq mois auront suffi à cette équipe de scientifiques pour mettre au point la Tianjin, soit un véhicule autonome alimenté par des panneaux solaires. Comme quoi, quand l'empire du Milieu veut agir pour la transition écologique, il sait aussi mettre les moyens.

La route de la réussite. Depuis dix ans, la Chine est sans conteste le premier pays producteur de véhicules au monde devant les États-Unis. Parallèlement à cela, elle a lancé son premier TGV sans conducteur, des robots-taxis circulent partout dans le pays et aujourd’hui, elle souhaite montrer au monde qu’elle est aussi capable de concevoir un véhicule autonome en énergie.

Au début du mois de juillet, une équipe composée de 42 entreprises et de chercheurs de 3 universités a dévoilé la Tianjin. Une voiture autosuffisante en énergie grâce à un toit bardé de panneaux solaires. Il s’agit du premier modèle de ce type en Chine, et on imagine que cela ne sera pas le dernier.

Performances limitées. À l’heure actuelle, la Tianjin est un prototype et un exemple de technologies. D’après la vidéo de présentation, il s’agit d’un monospace relativement neutre avec un intérieur spartiate. Comme pour toute voiture autonome, il n’y a pas de volant dans l’habitacle, mais seulement une place pour surveiller la route et une banquette arrière. Sa vitesse maximale est estimée à 79,2 km/h pour une autonomie de 75 kilomètres. Le module solaire chargé de la recharge en énergie se situe sur le toit et s’étend sur 8,1 m2. Lorsque le ciel est clair, il génère une puissance de 7,6 kWh, mais rien n’est précisé en cas de ciel nuageux.

Doux rêve. Aujourd’hui, rares sont les véhicules disponibles sur le marché à être équipés de panneaux solaires sur le toit pour compenser la charge perdue pendant la conduite. Cette technologie est compliquée à installer sur les carrosseries et la faible efficacité des panneaux limite leur utilisation. Surtout, la technologie est encore trop chère et la Lightyear, premier modèle commercial conçu avec un tel procédé de recharge, serait proposé à la vente à 150 000 euros. Si la Tianjin est un projet prometteur, il faudra sans doute attendre encore quelques années pour qu’elle devienne la voiture du peuple.

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !
Exit mobile version