Bye bye kérosène : Airbus annonce 3 modèles d'avions à hydrogène
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Bye bye kérosène : Airbus annonce 3 modèles d’avions à hydrogène
Robin Ecoeur |  23/09/2020 10:22
Bye bye kérosène : Airbus annonce 3 modèles d'avions à hydrogène

Le groupe industriel a dévoilé trois modèles d’avions sur lesquels ils travaillent pour mettre fin aux émissions de CO2. Objectif : commercialiser l’un de ces engins en 2035. Demain, c'est loin.

Le kérosène, c’est (bientôt) fini. Quand la France a décidé de verser une aide financière au secteur de l’aéronautique en juin dernier, elle a exigé une condition énoncée par Bruno Le Maire : « Parvenir à un avion neutre en carbone en 2035. » Les paroles laissent désormais place aux actes : le 21 septembre, Airbus a dévoilé trois concepts d’avions écologiques, tous réalisables sur le papier, pour mener à bien la transition écologique demandée par le gouvernement. Ils ont tous le même nom de code (« ZEROe » pour zéro émission de CO2) et fonctionneront à l’hydrogène. Mais chaque modèle a des caractéristiques différentes.

3 modèles, 1 gagnant. Le premier est un avion bi-turboréacteurs avec une capacité de 200 passagers maximum et une « autonomie » de 3700 km environ (vol moyen-courrier). Il vole grâce à l’hydrogène : sous forme liquide mais aussi grâce à une pile à combustible. Le deuxième est plus petit (100 passagers) et possède des hélices mais fonctionne comme le premier modèle. Enfin, le troisième, déjà présenté ici, est l’avion le plus surprenant sur le plan esthétique. Son design en forme d’aile (ou de triangle) rompt totalement avec l’idée que nous avons d’un tel engin. Mais justement, ses formes favoriseraient « le stockage et la distribution de l’hydrogène », écrit Airbus dans un communiqué.

Étape par étape. À l’heure actuelle, le groupe industriel ne sait pas quel modèle remportera la bataille. Selon Le Monde, Airbus se donne cinq ans pour choisir la meilleure technologie et deux années pour trouver les fournisseurs et construire les usines. On ajoute à ce calendrier des questions d’ordres techniques, comme la production d’hydrogène vert à grande échelle (le gouvernement va apporter une aide de 7 milliards au secteur) ou la réorganisation des structures et des aéroports. Autant dire que face à l’une des crises les plus violentes pour le secteur aérien, ces prochains défis sont de taille et risquent de donner des sueurs froides aux industriels.

Il ne faut pas se le cacher : les premiers avions neutres en carbone seront petits, probablement utilisés dans un premier temps pour des vols régionaux, comme l’a déclaré Guillaume Faury, le président exécutif d’Airbus, en juin dernier. C’est notamment le cas en Norvège où une première ligne d’avions électriques pour des vols domestiques est prévue pour 2030. Comme souvent, les pays nordiques ont une longueur d’avance sur nous.

© Photos : Airbus

Airbus Avion CO2 Hydrogene pollution

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !