Cinq façons de régénérer son cerveau
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Cinq façons de régénérer son cerveau
DETOURS |  14.10.2016
Cinq façons de régénérer son cerveau

Le but : produire de nouveaux neurones !

Vous vous sentez moins alerte, moins vif que quand vous aviez 20 ans…? (Si vous avez 20 ans, profitez-en!) C’est parce que votre cerveau vieillit. Certes, le cerveau se régénère à tout âge et perpétuellement – d’ailleurs, tous les neurones produits au moment de votre naissance ont été remplacés il y a belle lurette. Mais la régénération du cerveau perd de son efficacité à mesure que nous vieillissons…

Par chance, il existe des tips pour aider votre cerveau à se régénèrer encore et encore comme à vos 20 ans ! On vous donne les secrets de la fontaine de jouvence :

Dites non à la routine 

Sortir, voir du monde, manger des bons petits plats, avoir un travail stimulant… Profiter de la vie est la clé de la bonne régénération du cerveau. Il n’est nullement question de s’épuiser, juste de ne pas tomber dans la routine.

Les chercheurs n’ont pas sorti cette conclusion de leur chapeau : ils ont fait l’expérience sur une souris. Entourée de murs blancs, sans copains rongeurs, sans nouveautés… L’animal perd jusque 50% de sa production de neurones lorsqu’il est placé dans un environnement aseptisé. Conclusion, le cerveau se nourrit du changement !

Soyez acteur et pas spectateur

Si le cerveau se nourrit du changement, encore faut-il y mettre un peu du sien. Rester béat devant les réseaux sociaux, mauvaise idée ! Il ne faut pas rester spectateurs, regarder passer les vidéos de cuisine sur Facebook et les gazouillis lol sur Twitter. Et si vous tentiez cette recette de macaron au thé vert macha qui vous tente depuis des mois ?

“L’information qui nous fait juste “savoir” est absolument délétère, et n’incite pas le cerveau à produire de nouveaux neurones. Bien au contraire, ce dernier, bombardé d’informations, est alors condamné à l’anxiété”, assure le Pr Pierre-Marie Lledo à Sciences et Avenir. Attention à l’infobésité !

Exit certains médoc’

Les somnifères et les anxiolytiques sont à bannir. Ils mettent le cerveau en pilote automatique au lieu de le stimuler et d’encourager sa régénération.

Bougez, bougez !

C’est prouvé, il existe un lien entre l’activité musculaire et la production de nouveaux neurones. Le muscles en action produisent des substances chimiques qui ont un incidence sur le cerveau. Alors on enfile un survet’ et GO !

Devenez un socialite

Comme notre amie souris, les humains sont plus stimulés lorsqu’ils rencontrent de nouvelles personnes. Plus de verres en terrasse encourage la régénération de nos neurones ? Décidément, toutes les excuses sont bonnes pour multiplier les soirées…

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire