Bosch teste un dispositif pour éviter les accidents à contresens sur l'autoroute
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Bosch teste un dispositif pour éviter les accidents à contresens sur l’autoroute
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  26/03/2021 14:10
Bosch teste un dispositif pour éviter les accidents à contresens sur l'autoroute

La circulation à contresens crée de dangereux accidents car elle résulte en des collisions frontales, souvent mortelles. En avoir connaissance le plus tôt possible est une urgence, lutter contre en est une autre.

500 mètres. C’est la distance qu’il faut à 1 automobiliste sur 3 pour se rendre compte qu’il roule à contresens. Une distance déjà largement suffisante pour générer de graves perturbations mais à la fois trop courte pour permettre d’intercepter le véhicule à temps. C’est pourquoi les équipementiers cherchent des solutions pour empêcher ces drames. Jusqu’ici, les voitures intelligentes utilisaient des systèmes de caméras et des algorithmes de reconnaissance pour détecter la situation et avertir le conducteur. Mais Bosch a imaginé une autre solution, plus dans l’air du temps.

https://www.bosch.fr/media/news/2019/vehicule_a_contresens/2013-07-19_geisterfahrer_final_01_res_1280x720.jpg

Son dispositif utilise la technologie GPS et surveille les entrées et sorties d’autoroute. En faisant le point chaque seconde, elle détermine si la voiture s’éloigne ou s’approche. Dès qu’elle constate un problème, elle le signale au conducteur sur son smartphone ou, si la voiture en est équipée, par un voyant et une alerte audio. Mais elle va aussi prévenir les autres automobilistes sur cette voie ainsi que les services d’intervention.

« Attention ! Un conducteur dangereux se dirige vers vous ! »

4 fois plus graves. En 2019, on comptabilisait encore 400 circulations en contresens par an, généralement de nuit et liées à la consommation de drogue ou d’alcool. Les accidents ainsi provoqués sont 4 fois plus graves car il s’agit de chocs frontaux. Le dispositif de l’équipementier a été testé depuis 2018 en Allemagne et les constructeurs commencent à l’intégrer à leurs véhicules. Des aides qui réduiront la létalité de ces imprudences. Il en est toutefois de notre responsabilité d’éviter de faire une marche arrière après avoir raté une sortie, ou un demi-tour pour changer de barrière au péage, afin de ne plus créer ces situations à l’avenir.

Autoroute Bosch Sécurité routière

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !