Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    BlaBlaCar vient de racheter son plus gros concurrent russe

    Déjà leader sur ce marché, BlaBlaCar a absorbé BeepCar en espérant s’étendre sur un large bassin démographique encore trop sous-exploité.

    Conquérir l’Europe par le front Est. On va finir par voir la licorne française comme un Napoléon du covoiturage. Présente en Russie depuis 2014, BlaBlaCar s’est imposé depuis comme le leader du marché. Avec 90% des trajets de covoiturages réalisés via sa plateforme, l’entreprise règne sans contestation possible. Mais ce n’était manifestement pas encore assez.

    Double coup de pub. Le groupe français vient d’annoncer qu’il s’offrait Beepcar, spécialisé dans le covoiturage interurbain. Était-ce vraiment nécessaire ? Plus qu’il n’y parait. BeepCar appartient en fait à Mail.Ru Group, géant de la publicité en ligne qui détient notamment Vkontakte, le Facebook russe. Plutôt que de payer son concurrent de manière classique, l’essentiel de l’achat (dont le montant n’a pas été révélé) se fera sous forme d’acquisition d’espaces publicitaires.

    BlaBlaCar, qui totalise aujourd’hui 65 millions d’utilisateurs dans le monde, compte probablement se servir de cet espace publicitaire comme d’un tremplin pour convertir de nouveaux adeptes. Dans un pays de 17 millions de km², qui compte près de 150 millions d’habitants, c’est une stratégie plus qu’habile mais décisive : en effet, avec 15 millions d’usagers, la Russie est devenue son marché n°1 depuis quelques mois, passant devant la France et ses (seulement) 14 millions d’adeptes.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.