Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    En Belgique, laisser tourner son moteur à l’arrêt coûte désormais 130 euros

    Dès le mois de mars, laisser sa voiture polluer à l’arrêt sera considéré comme une infraction environnementale en Wallonie.

    À l’arrêt, on coupe tout. Avec le temps, la majorité des conducteurs prennent des mauvaises habitudes comme manger au volant ou manipuler son smartphone. Celle de laisser le moteur tourner à l’arrêt fait partie de la liste. En Wallonie, pour lutter contre la pollution atmosphérique et inciter les citoyens à adopter des gestes plus respectueux de l’environnement, cette négligence est condamnable. À compter de mars, cette infraction environnementale sera passible d’une amende de 130 euros.

    Résultat de recherche d'images pour "pollution bruxelles"

    Économies d’énergie. Même si le code de la route belge indique déjà que « les conducteurs doivent veiller à ne pas laisser le moteur en marche au point mort sauf en cas de nécessité », le flou qu’entretient le terme « nécessité » fait que les contraventions sont plutôt rares pour ce genre de comportement. C’est pourquoi le gouvernement redouble de sévérité et précise que le moteur doit être coupé dès la manœuvre terminée, même si l’on part faire une course ou que l’on attend quelqu’un.

    Si la Belgique prend des mesures, c’est parce que laisser tourner son moteur 10 secondes émet plus de CO2 que de devoir redémarrer.

    Dans un article pour RTL, le porte-parole de l’institut belge pour la Sécurité routière explique que « laisser le moteur fonctionner à l’arrêt pendant 60 secondes engendre une plus grande consommation de carburant que de l’arrêter pour le remettre en marche 60 secondes plus tard. Avec les prix actuels des carburants, c’est important à savoir. » En clair, en plus de moins polluer, vous faites des économies.

    Valable aussi en France. En France, un arrêté datant de 1963 et toujours en vigueur aujourd’hui indique que « les véhicules en stationnement doivent avoir leur moteur arrêté, sauf en cas de nécessité, notamment lors des mises en route à froid ». Laisser tourner le moteur de son véhicule à l’arrêt, sans aucune raison particulière, constitue donc une infraction au code de la route de quatrième classe. Passible d’une amende de 90 euros. Cependant, et on vous voit venir, démarrer la voiture pour faire dégivrer le pare-brise n’est pas une infraction. La visibilité sur la route prime avant tout.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les coups de coeur SEAT

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.