Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Beaux gosses, les flics de Honfleur patrouilleront désormais en trottinettes électriques

    Les courses-poursuites à l’américaine dans de gros bolides sur les autoroutes à quatre voies, c’est démodé. L’avenir, ce sont des policiers qui protègent la population sur des deux-roues. À Honfleur, en Normandie.

    Never say Nevers. Ceux qui continuent de penser que ce sont des jouets pour bobos parisiens peuvent aller se recoucher ; en 2019, les trottinettes électriques sont partout. Et si l’on vous dit partout, c’est partout : à Nevers d’abord, où voilà quelques mois la marque canadienne Geebee parvenait à imposer ses modèles à roues XXL dans le bureau de police. À la grande surprise des habitants, les forces de l’ordre testaient leurs patrouilles sur des trottinettes électriques. Mais tout cela n’était qu’un début.

    Depuis le samedi 11 mai 2019, les policiers municipaux d'Honfleur testent des trottinettes électriques. / © F3Normandie
    © France 3 Normandie

    Toujours plus loin, toujours plus vite. Quelques mois après cette première, c’est la ville de Honfleur, dans le Calvados, qui passe à l’action, en deux-roues électriques. Depuis le 11 mai 2019, les citoyens peuvent admirer des escouades patrouiller partout dans la ville sur des engins Trotlux dont nous vous parlions récemment, à mi-chemin entre le scooter et la trottinette. « Les gros pneus permettent de passer sur les pavés et les nids de poule, a expliqué le créateur Frédérick Tran à France 3 Normandie, elles sont aussi équipées de deux gros freins à disque puissants et un moteur qui permet de monter les côtes. » Tremblez, les méchants !

    Un test à 3000 € pièce. Pour l’heure, seuls deux modèles Trotlux (3000 € pièce) ont été confiés à la police locale qui peut, grâce à ces véhicules tout-terrain, sillonner une commune qui accueille tous les ans 3,5 millions de touristes. Une première période d’expérimentation de 3 mois permettra aux forces de l’ordre de vérifier la praticité de ces trottinettes munies d’une autonomie de 25 à 30 kilomètres. Si tout se passe bien, à terme, la municipalité pourrait confirmer l’achat d’une flotte complète bridée à 25 km/h. Eh oui, avec l’entrée imminente des trottinettes dans le code de la route, la vitesse sera limitée pour tout le monde, policiers comme bandits. À quand le premier braquage de banque à bord d’une trottinette électrique ? Mince, ça a déjà été fait.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.