Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    AutoNaut, le drone marin qui va sauver les océans

    Contrôlable à distance, l’AutoNaut permet d’aller dans des endroits peu accessibles et s’alimente grâce à des panneaux solaires. Son objectif : protéger la faune et la flore marines.

    Si on commence à être familier avec le concept de voitures autonomes, l’idée de bateau se déplaçant seul semble en revanche avancer à un rythme de croisière sur le Nil. Il y a bien ce projet de bateaux-plateformes pour aider les gens à traverser les canaux à Amsterdam, mais à part ça… Du coup, dans cet univers aux airs de mer d’huile, AutoNaut a tout d’une brise rafraîchissante.

    Ce bateau autonome, imaginé par Mike Poole (qui porte bien son nom) il y a plus de 35 ans, repose sur un principe aussi simple que génial : plutôt que de lutter contre les vagues, autant en faire des alliées. AutoNaut utilise donc la force des vagues qu’il transforme en énergie pour se déplacer. Quant aux panneaux solaires qui le recouvrent de toutes parts, ils alimentent en énergie une armada d’outils de mesure. Car voilà, l’idée est de surveiller l’état de la faune et la flore des mers et des océans, dans des endroits réputés difficile d’accès pour les humains. Ainsi nous pourrions plus rapidement intervenir face à la pêche illégale, ou nettoyer des pollutions. Bref, AutoNaut veut assister les gardes-côtes.

    Histoire au long cours. Le projet a mis du temps à voir le jour. Après des brevets déposés dans les années 1980, puis finalement une grosse pause de vingt ans, il a fini par être remis à l’ordre du jour en 2012 et lancé dans le grand bassin dans la foulée pour des missions encadrées par l’OTAN et la Royal Navy. Si l’on en reparle aujourd’hui, c’est qu’une version 2.0 vient tout juste d’être mise à l’eau.

    Parmi les innovations notables, le bateau peut désormais suivre un cap défini, quel que soit le sens des vagues. Cette nouvelle version d’AutoNaut est repérable à tout moment et contrôlable à distance grâce à une connexion satellite. Elle sera mise à disposition des chercheurs de l’Université Norvégienne de Science et Technologie qui vont avoir tout le loisir de s’éclater en faisant avancer la science.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.