Bad news pour les insomniaques : les voitures-radars peuvent aussi flasher la nuit
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Bad news pour les insomniaques : les voitures-radars peuvent aussi flasher la nuit
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  24.06.2019
Bad news pour les insomniaques : les voitures-radars peuvent aussi flasher la nuit

Parce que le soleil ne se couche jamais pour la brigade des excès de vitesse.

Les automobilistes de Normandie ont été surpris ce mois-ci de découvrir qu’ils avaient été flashés à des heures tardives. Comme on s’en doute, c’est à cause de radars qui, pour le coup, ne dorment jamais. On doit ce petit “miracle” à deux innovations technologiques dont la gendarmerie locale s’est emparée : d’abord les désormais célèbres voitures-radars, qui circulent dans la région depuis un an ; puis l’ajout d’un nouveau gadget sur la plage arrière, qui est en fait une simple lampe infrarouge.

https://www.radars-auto.com/images/pour-blog/interieur-voiture-radar-arriere.jpg

Celles-ci servent habituellement à éclairer les panneaux de signalisation le nuit. Du coup, elles marchent tout aussi bien sur nos plaques minéralogiques qui deviennent lisibles comme en plein jour pour les caméras de ces radars embarqués. C’est le site spécialisé Radars-Auto qui les a reconnues en se basant sur les photos de la première présentation de ces véhicules en février 2017. À l’époque, ce procédé était envisagé avant d’être abandonné lors de la mise en circulation en 2018. Si la lampe revient aujourd’hui, c’est sans doute parce qu’il faut remonter le nombre de contraventions…

En effet, si les rondes des voitures-radars alignent un temps record de présence en faction (sur 100 heures de contrôle radar, 38 sont réalisées par ces véhicules conduits par des sociétés privées), leur résultat en nombre de PV est nul : seulement 2000 amendes remises en un an. Quitte à vouloir augmenter les chiffres, le site Radar-Auto rappelle qu’il serait plus malin de faire en sorte que ces véhicules de contrôle puissent aussi flasher les motos. N’ayant qu’une plaque à l’arrière, les deux-roues passent entre les mailles de ce filet. Et puisque Elton John est à la mode, les gendarmes n’ont qu’à chanter “Dont let the sun go down on me

Image associée

nuit radars voiture radar

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire