Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Des avions avec des fauteuils « couple » pour se faire des câlins

    Qui d’autre que Virgin Atlantic, la compagnie aérienne fondée par l’excentrique Richard Branson, pouvait proposer une telle idée pour s’envoyer en l’air ?

    On croyait la compagnie à l’abandon, crashée dans les luttes de prix entre les low cost et les grandes lignes, et délaissée depuis sa revente à Air France-KLM. Même l’excentrique Sir Richard Branson, qui l’a fondée en 1984, s’est retiré en décembre 2017. Mais non, revoilà que Virgin fait parler d’elle dans les journaux. Motif ? Une section pour couple introduite en première classe sur ses nouveaux appareils.

    Bienvenue dans la « Love Suite ». Sur le plan pratique, il s’agit d’une réorganisation de 19 sièges de la cabine avec de chaque côté des places individuelles (appelées ici « Freedom Suite » pour la plus isolée et « Corner Suite » pour la place avec hublot) et, au centre, les fameuses « Love Suites » : des fauteuils combinés pour pouvoir se toucher plus facilement, se serrer contre son aimé.e pendant qu’on regarde un film ensemble, dormir sur son épaule, ou partager un dîner plus chaleureux que l’ambiance plateau-repas de la classe éco.

    Sur un nuage. On vous voir venir avec les yeux qui brillent, alors levons la couverture sans fausse pudeur : oui, les sièges sont convertibles en fauteuils-lits horizontaux mais, non, ils ne forment pas un lit unique queen size. Pas de cloisons séparatrices non plus (sécurité oblige) mais les fauteuils de la cabine sont orientés pour assurer un minimum de discrétion à chacun ; il est donc difficile pour un passager d’espionner une Love suite. Les PNC, eux vous verront sans détour, donc merci de garder vos ceintures bouclées.

    Strawberry fields forever. Ce petit plus de luxe inclut également un menu « barista », un accès WiFi illimité et un cadeau mystérieux nommé « Happy sock ». Une chaussette magique ? Hmmm, en fait non, on ne préfère pas savoir ce qui est passé par la tête de Virgin. Actuellement réorganisés pour accueillir les suites d’amoureux dans les hangars de Manchester, les quatre A330 serviront sur des vols à destination de New York, Boston, San Francisco et La Barbade.

    Cerise sur le gâteau, ces avions – récemment rachetés à Air Berlin par la compagnie britannique – ont des noms qui donnent envie de tanguer du bassin avant même de monter à bord : Daydream Believer, Honky Tonk Woman, Scarlett O’Hara et Strawberry Fields, soit trois références à des chansons cultes du Rock et une déesse du cinéma d’antan. D’un coup, Love is vraiment in the air.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.