Amis jetsetteurs, voici l'avion qui va relier New York à Londres en 20 minutes
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Amis jetsetteurs, voici l’avion qui va relier New York à Londres en 20 minutes
Joseph de Carme |  07.02.2018
Amis jetsetteurs, voici l'avion qui va relier New York à Londres en 20 minutes

Antipode est un projet d’avion nouvelle génération. Grâce à des super-réacteurs, il pourrait atteindre des vitesses bien supérieures à tout ce que l’on connaît.

Un avion qui voyagerait à 20 000 km/h et permettrait de faire un New York-Londres en 20 minutes, on est d’accord, c’est ambitieux. Cette idée sort de la tête de Charles Bombardier, l’ingénieur canadien (déjà inventeur de l’ascenseur du futur !) qui a imaginé un projet d’avion ultra-rapide pouvant transporter dix personnes à une vitesse douze fois supérieur à celle du Concorde. Alimenté par des moteurs-fusées, l’Antipode pourrait techniquement faire le tour du globe dans le même temps que dure un match de foot…

Dix fois la vitesse du son. Pour ce qui est du décollage, Bombardier imagine un champ magnétique qui pousserait l’engin le long de deux rails. Une fois l’engin aéroporté, une première poussée serait assurée par des fusées d’oxygène liquide ou de kérosène. Celles-ci permettraient d’atteindre l’altitude de croisière, en franchissant au passage une première fois le mur du son. À partir de ce stade, ce sont les superstatoréacteurs (en gros des moteurs à propulsion hyper-puissants) qui prendraient le relai et propulseraient l’aéroplane à une vitesse dix fois supérieure à celle du son.

L’Antipode irait 12 fois plus vite que le Concorde et battrait 10 fois le mur du son.

Au frais ! Pas d’inquiétude, le design du nez et des ailes de l’avion est envisagé de manière à ce que l’air serve à refroidir l’habitacle, car à partir de Mach 5, le métal chauffe pour atteindre près de mille degrés. Évidemment, à une vitesse pareille, pas de dragouille avec le voisin, les passagers passeront tout le vol avec un masque à oxygène greffé sur le visage.

L’aviation est en plein Boom. Aussi incroyable soit-il, l’Antipode ne devrait pas voir le jour avant plusieurs décennies, car même la NASA n’a pas encore réussi à en produire un fameux superstatoréacteur stable. Mais Charles Bombardier espère que sa manière de penser va inciter de grands acteurs à le suivre dans sa démarche. Le constructeur Boom Supersonic a d’ailleurs commencé à construire un jet en mesure de relier Londres et New York en 3 heures 15, contre 8 heures aujourd’hui. Jamais les derniers sur le front de la folie des grandeurs, Virgin Galactic en a déjà commandé une copie…

Pour comprendre comment l’Antipode bénéficie d’une telle pénétration dans l’air, regardez cette vidéo :

Avion futur NASA

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire