Avec ses vélos reconditionnés, Recovélo donne un coup de pédale à l'économie circulaire
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Avec ses vélos reconditionnés, Recovélo donne un coup de pédale à l’économie circulaire
Vincent Pons |  08/02/2021 09:17
Avec ses vélos reconditionnés, Recovélo donne un coup de pédale à l'économie circulaire

C'est la première boutique du genre en France, et c'est la preuve qu'en se spécialisant dans la revente de vieux vélos recyclés, on peut aussi réinventer la roue.

Si vous tapez vélo reconditionné dans votre moteur de recherche préféré, vous constaterez que l’offre est bien maigre. La plus grande enseigne de sport française (Décathlon, pour ne pas la nommer) propose bien quelques références. Et certains réparateurs de quartier vendent des épaves retapées sur Le Bon Coin, mais il n’existe pas de plateforme proposant une gamme complète. 

Heureusement que Sasha Lecocq, un spécialiste de l’économie circulaire de 29 ans, a décidé l’année dernière de se lancer sur ce marché prometteur. Voyant les ventes de vélos exploser après le premier confinement, Sasha a voulu proposer aux nouveaux cyclistes une alternative aux produits neufs car il existe un gigantesque parc de véhicules prêts à être réparés et vendus. Voici comment est né Recovélo. 

From Holland to Paris. L’idée en poche, il lui a fallu trouver un fournisseur pour démarrer le business. Par chance, il a découvert l’existence de la société néerlandaise Cheapassbikes. Cette dernière récupère des vélos abandonnés auprès des mairies du pays pour leur donner une seconde vie. Un travail effectué dans un atelier animé par des jeunes ayant du mal à intégrer le marché de l’emploi et d’autres aux capacités mentales limitées. Voici enfin une production liant le social et l’écologie. 

Réparés et prêts à la vente, les vélos sont acheminés par Sasha vers la France pour les redistribuer dans tout l’Hexagone. Depuis son local parisien, il peut proposer des modèles recyclés, en parfait état de marche et à un maigre coût. Avec cette méthode, il présente aux acheteurs plusieurs types de vélos, du VTT au vélo de ville en passant bien sûr par le vélo hollandais… Seul bémol, les vélos à assistance électrique ne sont pas encore disponibles. Mais selon Sasha, “ils devraient arriver vite”.

L’avenir, c’est réparer. Pour le moment, Recovélo dispose en permanence de 300 produits en stock. Ils sont disponibles à l’achat sur leur site internet et la livraison se fait en Click & Collect dans leur atelier parisien situé dans le XI ème arrondissement. Sasha espère que l’offre séduira assez pour lui permettre d’ouvrir une vraie boutique et distribuer ses vélos chez d’autres revendeurs comme des grandes surfaces. Une collaboration est d’ailleurs prévue très prochainement avec Monoprix. À terme, il veut pouvoir donner une seconde vie à 100 000 vélos par an.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel.

Crédits photos : Recovélo

Economie circulaire Mobilité douce vélo

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !