Avec Mobicoop, le covoiturage va devenir gratuit
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Avec Mobicoop, le covoiturage va devenir gratuit
Hilaire Picault |  03.12.2018
Avec Mobicoop, le covoiturage va devenir gratuit

Cette coopérative veut démocratiser le covoiturage et l'autopartage gratuits. Plus solidaire et moins cher, Mobicoop a de quoi faire passer le modèle BlaBlaCar pour un dinosaure.

Revolution.com. D’un côté, l’asso Covoiturage-Libre a rassemblé des automobilistes lorrains mécontents lorsque BlaBlaCar est devenue payante en 2011. De l’autre, des Bretons ont lancé la plateforme RoulezMalin, site en open source et service sans commission. Ces deux entités veulent poursuivre la tradition du covoiturage équitable.

Cet été, elles ont décidé de fusionner leur catalogue. Fin novembre, ce rapprochement a franchi un nouveau cap en s’alliant dans le lancement d’une société coopérative d’intérêt collectif : Mobicoop. Cette ambition est bien légitime puisque, comme son président le vantait à France 3 Grand-Est : « RoulezMalin fait partie des trois plateformes de covoiturage les plus utilisées en France », avec 150 000 utilisateurs annuels.

Zéro commission. Cette coopérative possède sa propre plateforme pour chercher des trajets en covoiturage et des offres d’autopartage. Mobicoop ne prend aucune commission, préférant se rémunérer sur un service rendu aux entreprises et collectivités. Ici, les prix sont fixés librement par les conducteurs et l’on se contacte à l’ancienne, par téléphone. Idem pour le paiement, en liquide sur le parking ou au chaud dans la voiture. Une façon d’éviter les frais bancaires et de garantir que vos données ne sont pas revendues à des sociétés tierces.

Mouvement social en voiture. Le site lancé et la coopérative déclarée, la société recrute maintenant ses coopérateurs via une campagne en ligne. Mobicoop espère réunir 20 000 personnes, chacune investie à hauteur de 100 euros. Les fonds serviront à étendre les fonctionnalités du site, développer une application mobile et aider à combler les zones où il y a plus de demande que d’offre.

Le service reste gratuit, et les bénéfices dégagés seront partagés entre tous.

Surtout, chaque sociétaire pourra participer aux décisions et conduire le covoiturage français là où on a besoin de lui. Alors, si vous aussi vous préférez la transparence et l’action sociale – ou simplement si vous ne voulez plus payer de commission – vous pouvez vous pré-inscrire. Votre investissement coopératif vous fera même bénéficier de 25% d’abattement fiscal s’il est versé avant la fin de l’année. Une façon de gagner de l’argent et de partager ses frais de carburant. Appelons cela doubler l’innovation par la gauche…

Résultat de recherche d'images pour "covoiturage"

 

autopartage cooperative covoiturage Economie collaborative

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire