Avec Freshmile, bientôt des stations de recharge disponibles à chaque coin de rue ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Avec Freshmile, bientôt des stations de recharge disponibles à chaque coin de rue ?
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  10.12.2019
Avec Freshmile, bientôt des stations de recharge disponibles à chaque coin de rue ?

Si vous êtes allergique à la voiture électrique, il y a peut-être une solution : Freshmile. Le service imaginé à Strasbourg fête cette année ses 9 ans d’existence, et tous les feux semblent enfin au vert.

La mobilité, pourvu qu’elle soit douce (mais pas lente). Si l’on vous avait dit, voilà dix ans, que les trottinettes électriques se fraieraient un chemin sur les trottoirs, vous n’y auriez certainement pas cru. Et c’est bien normal. Tout cela a été rendu possible par ce qu’on appelle un changement de paradigme, c’est-à-dire l’évolution d’une société tout entière par la création de nouveaux outils qui, une fois installés, ont été adoptés par le plus grand nombre.

Aujourd’hui, il semble en aller de même avec la voiture électrique, que le gouvernement Macron souhaite d’ailleurs faire accélérer comme il l’a prouvé en début d’année en émettant le souhait que le pays arrive rapidement à 1 borne pour 10 véhicules. Ce n’est certes pas encore le cas, mais le futur se dessine. En deux ans seulement, le réseau de recharge a connu un grand boom avec +80% de bornes disponibles (selon Enedis), soit 242 000 points de ravitaillement, donc 123 000 en entreprises et 91 000 chez les particuliers. C’est là que la startup Freshmile entre en scène, puisqu’elle permet aux propriétaires d’un véhicule non thermique de se recharger sur les bornes publiques et privées.

Résultat de recherche d'images pour "freshmile recharge"

BlaBlaCar du 220 volts. On le sait peu, mais la France constitue le deuxième parc européen de véhicules 100% électriques, et c’est un pays témoin pour la mutation en cours. C’est aussi ici, à Entzheim dans le bas-Rhin, qu’Arnaud Mora a cru, un peu plus tôt que les autres, à l’idée d’un badge universel permettant d’ouvrir tous les compteurs (façon de parler). Avec Freshmile, l’utilisateur dispose d’un pass à 4,99 € lui donnant accès à plus de 55 000 bornes installées en entreprises ou chez les particuliers, et toutes disponibles via un QR code apposé par la startup. Avec son smartphone, celui qui veut « faire le plein » n’a plus qu’à déverrouiller la borne et patienter de 20 minutes à quelques heures pour reprendre la route.

“En 2024, au moins un véhicule sur vingt sera électrique.” (Alice Meyer, Freshmile)

Ce qui se joue ici, on l’aura bien compris, c’est la démocratisation d’un nouveau mode de recharge. Pour cela, Freshmile permet de connaître en temps réel l’état des bornes partout en France. Quand on sait que le nombre de stations-essence est sur le déclin, on se dit que la route devrait être belle pour ce nouveau « game changer » du circuit électrique. À ce jour, 20 000 utilisateurs ont déjà dit oui au coup de jus proposé par Freshmile, repéré lors du dernier Easy Mobility Challenge organisé par SEAT et Détours. Une bonne pioche puisque les estimations des Echos Etudes annoncent que d’ici 2025 il devrait y avoir dix fois plus de voitures 100% électriques en circulation.

Pour en savoir plus sur Freshmile, rendez-vous sur le site officiel ou regardez La Minute Mobilité sur CNews avec Alice Meyer, directrice des opérations de Freshmile.

 

 

borne de recharge Freshmile la minute mobilité

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire