" layout="nodisplay">
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Accueil / Mobilité douce / Avec ce vélo électrique, on peut escalader l’Everest avec une seule charge
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  16/06/2022 16:48
Avec ce vélo électrique, on peut escalader l'Everest avec une seule charge

Le R22 Everest a une plus grande autonomie que le vélo électrique détenant le record officiel. Et il est assez costaud pour grimper les pentes les plus exigeantes.

L’équivalent d’un Paris-Lyon. Le savez-vous ? Le record du monde (officiel Guinness) de la plus grande distance parcourue avec un vélo électrique sur une même charge est détenue par l’Ukrainien Vitalii Arhipkin. En 2017, il a parcouru 367 kilomètres sur son modèle de la marque Delfast. Pas mal. Mais cette performance pourrait bientôt être largement dépassée par l’entreprise Optibike du Colorado, qui propose un biclou électrique, le R22 Everest, baptisé ainsi car il serait le « le seul vélo électrique capable de gravir le mont Everest en une seule charge – s’il y avait une route ». C’est à dire 480 kilomètres. Soit un Paris-Lyon.

Comme un bœuf. Pour atteindre une autonomie pareille, il faut sans surprise une très grosse batterie. Il s’agit d’une lithium-ion 52 Volts de 3 260 Wattheures que le R22 Everest « dissimule » (tant bien que mal) dans un énorme boitier collé à son tube inférieur. Un gros bloc qui participe à faire de ce R22 une belle bête avec un poids estimé à 42 kilos. 

Sous le capot on trouve un moteur central PowerStorm de 1700 Watts délivrant un couple de 190 Nm. De quoi tirer sans sourciller une remorque chargée ou gravir rapidement des sections escarpés ou en montées (il peut gravir des pentes de 40 %). Car oui, la référence à l’Everest n’est pas qu’une manière de vanter les performances de la batterie mais aussi une façon de rappeler que le R22 est un vrai vélo de montagne, conçu pour de longs trajets difficiles, en tractant des charges lourdes.  

Question de poids. Petite nuance, la marque rappelle tout de même que l’estimation de l’autonomie est basée sur un conducteur de 72,5 kilos roulant à 24 km/h avec une assistance au pédalage faible. Si l’on prend un cycliste du même poids, l’autonomie tombe à 354 kilomètres en roulant à 32 km/h, 161 kilomètres à 45 km/h et 89 kilomètres à la vitesse maximale de 58 km/h.

Intéressé.e.s ? À 17 000 euros comme prix de départ, le R22 Everest n’est certainement pas l’engin à acquérir pour s’initier à la bicyclette électrique en ville. Mais quiconque cherche un outil solide pour un trek en montagne ou une très longue randonnée pourrait bien avoir trouvé le meilleur d’entre eux. 

Plus d’infos sur le site d’Optibike : optibike.com

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !
Exit mobile version