" layout="nodisplay"> Aux USA, Uber Eats va tester la livraison de repas avec des voitures-robots
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Déjà demain / Aux USA, Uber Eats va tester la livraison de repas avec des voitures-robots
Aux USA, Uber Eats va tester la livraison de repas avec des voitures-robots
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  13/09/2022 14:58
Aux USA, Uber Eats va tester la livraison de repas avec des voitures-robots

Testée au Texas et en Californie, cette nouvelle opération en partenariat avec Nuro marque peut-être le premier pas vers la fin du métier de livreur.

Le changement, c’est maintenant. Un jour prochain, ça ne sera plus un être humain fait de chair et de sang qui se présentera chez vous pour vous livrer votre repas, mais un robot. Un jour tellement proche… qu’il est déjà venu. En effet, aux Etats-Unis, la société Uber vient d’annoncer un partenariat à long terme – dix ans – avec le développeur de véhicules autonomes électriques Nuro. Très concrètement, ce partenariat signifie que la livraison des repas assurée par Uber sera prise en charge par les véhicules autonomes de Nuro. Et l’opération devrait commencer dès cet automne au Texas et en Californie avant de s’étendre à d’autres pays.

Uber Eyes Long-Term Future of Robotic Delivery with 10-Year Partnership

Pionnières. Avec une explosion des livraisons dans le monde post-confinement, Uber s’adapte à cette demande grimpante en proposant de nouvelles solutions durables. Selon l’entreprise, faire appel à ces petits engins permet aussi de soutenir les entreprises et commerce locaux. Le choix de Nuro a été d’ailleurs été sans équivoque puisque la société est, dans son domaine, aussi pionnière. Pour rappel, Nuro a été le premier constructeur de véhicules entièrement autonomes à opérer dans trois États distincts : l’Arizona, le Texas et la Californie. 

Pas un coup d’essai. Uber n’est, à vrai dire pas la première entreprise à faire appel aux véhicules autonomes de Nuro. Avant que le géant des VTC se laisse séduire par ces petits engins, c’est Domino’s Pizza qui s’y est essayé, lui aussi, à Houston. Ici, le discours est d’ailleurs un peu différent (comme le raconte le National restaurant News). Post-Covid, les franchises peinaient à embaucher des chauffeurs-livreurs – ce qui a obligé la chaîne à réduire ses horaires et même à fermer temporairement certains magasins – et il est donc devenu urgent de trouver une alternative. Et les véhicules autonomes sont alors apparus comme la solution idéale. Est-ce la fin du métier de livreur tel qu’on le connait ?

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !