Aux Pays-Bas, des maisons solaires accueillent les sans-abris
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Aux Pays-Bas, des maisons solaires accueillent les sans-abris
Joseph de Carme |  03.08.2017
Aux Pays-Bas, des maisons solaires accueillent les sans-abris

Écolo, humaniste et design, ce lotissement néerlandais va aider des personnes sans domicile fixe à se remettre en selle dans des maisons permanentes et énergiquement autonomes.

Une solution permanente aux soucis temporaires. Savoir que des personnes dorment dans la rue est insupportable ; pourtant, trouver des solutions durables reste un défi. Pour aider des personnes en situation difficile, le cabinet hollandais d’architecture Elmo Vermijs et la Trudo Housing Corporation (une ONG spécialistes du logement à l’attention des démunis) ont inauguré un magnifique petit village dans les environs de Eindhoven qui va devenir un refuge pour des populations dans le besoin. Contrairement aux initiatives habituelles, la philosophie du projet a été de concevoir des abris permanents.

Une décision motivée autant par l’idée d’apporter confort et stabilité mentale aux résidents que celle de tisser des relations pérennes entre ces nouveaux habitants et les communautés installées dans les environs. Et en plus de sa dimension profondément humaniste, cet espace fait aussi figure de projet écologiquement responsable.

Here comes the sun. De manière à pourvoir aux besoins des résidents, la douzaine de petites maisons est alimentée à l’électricité solaire grâce aux panneaux solaires installés sur le toit. Ces maisons constituent aussi de vrais petits bijoux de design. Volonté affichée des architectes, elles se démarquent du très classique container, souvent utilisé dans ce type d’initiative : constituées de tôle ondulée peinte, ces petites maisons d’environ 35 m² sont toutes différentes et ont fière allure avec leurs détails saillants, à l’instar des fenêtres et des portes aux couleurs chatoyantes qui dépassent de la structure.

Enfin, de manière à ce que les occupants bénéficient de la discrétion et de la vie privée suffisantes pour réapprendre à vivre dans ces nouvelles conditions, le village laisse des espaces libres autour des maisons, de façon à inciter à jardiner ou garder une intimité sans pour autant être isolé. Construire des maisons pour aider les hommes à se reconstruire, il fallait oser : les Hollandais l’ont fait !

Energie solaire Maison Refuge solidarité

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire