Aux États-Unis, le vaccin est désormais obligatoire pour tous les salariés Uber
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Aux États-Unis, le vaccin est désormais obligatoire pour tous les salariés Uber
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  03/08/2021 09:46
Aux États-Unis, le vaccin est désormais obligatoire pour tous les salariés Uber

Comment réagir (et communiquer) face à la flambée du variant Delta ? En imposant l'immunité collective, du moins au sein de chaque entreprise. C'est la décision prise par Google, Facebook, Disney et désormais Uber.

À chaque journée son hashtag. À propos du Coronavirus, les jours se suivent et hélas, se ressemblent. La crainte d’une quatrième vague plane sur de nombreux pays, tous les masques ne sont pas encore tombés et il ne se passe pas 24 heures sans que les anti-vaccins ne fassent parler d’eux sur Twitter, via différents # permettant de manifester contre des lois dites punitives ou libertaires. Pendant ce temps, dans le monde réel, de nombreuses entreprises ayant pignon sur rue préfèrent agir, à la fois pour protéger leurs salariés mais aussi le grand public (et certainement les dividendes des actionnaires aussi, un peu). Après les géants des GAFAM nommés Google et Facebook, rejoints rapidement par Disney, c’est au tour du poids lourd des VTC d’obliger ses salariés à tendre le bras pour deux doses.

Montrer l’exemple. Cette décision, pour l’heure uniquement valable sur le sol américain, intervient alors que seulement la moitié de la population américaine est vaccinée. De ce côté de l’Atlantique, les chiffres sont identiques : 47,5% des Français sont passés par des centres de vaccination, et plus de la moitié refuse encore de céder aux appels forcés du gouvernement. Jusqu’à preuve du contraire, aucun employeur ne peut ici forcer un de ses salariés à se faire vacciner à l’insu de son plein gré. Mais face à l’inquiétude montante quant à la rentrée, on doute qu’aucune décision n’aille dans ce sens, tôt ou tard.

Pour Uber, la réaction face à la Covid-19 a débuté très rapidement, à savoir dès la première vague. Après avoir offert 10 millions de courses aux travailleurs indépendants et métiers dits essentiels, l’entreprise a également offert 10 autres millions de courses à celles et ceux souhaitant se rendre en centre de vaccination. Plus localement, comme au Pays de Galles, le service VTC propose des trajets gratuits ou à tarif réduit aux personnes fraîchement vaccinées, et ce afin de motiver le plus gros des troupes à se faire piquer pour le bien de tous. Une initiative certes louable, mais trop isolée pour vraiment faire changer les consciences. Récemment, un syndicat de la SNCF appelait les cheminots à ne pas contrôler le pass sanitaire des clients à la montée dans les trains. Qu’on soit pour ou contre, on n’a donc pas fini d’entendre parler du vaccin.

Deja demain uber

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !