Autotech, l'asso française qui veut réunir les startups de "l’automobilité"
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Autotech, l’asso française qui veut réunir les startups de “l’automobilité”
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  05.10.2018
Autotech, l'asso française qui veut réunir les startups de "l’automobilité"

Jusque-là, les startups françaises innovant dans le secteur l’"automobilité" faisaient toutes bandes à part. Mais ça, c’était avant la création d’Autotech. L’association a profité du Paris Motor Show pour annoncer son existence.

Tous ensemble pour peser plus. Elles sont une trentaine, et si leurs noms ne vous disent peut-être rien, toutes ont en commun de vouloir changer le quotidien. Elles s’appellent Bonnie&Car, Depopass, DriveQuant, DRUST ou encore Ornikar. Ce sont toutes des startups françaises et, désormais, leur autre point commun est qu’elles appartiennent à France Autotech, première chapelle française dédiée à l’automobilité. Son ambition, en toute logique, est d’évangéliser en fédérant toutes les jeunes pousses souhaitant proposer des services novateurs au grand public. Pour cela, rien de mieux qu’une fédération pour peser plus lourd dans la balance.

https://twitter.com/FranceAutoTech/status/1043056425218523136

Dans les starting-blocks. Pensée en 2017, l’association souhaitait profiter de l’exposition médiatique du Paris Motor Show pour se lancer à pleine vitesse. « Nous voulons réunir les entreprises appartenant aux cinq grands vecteurs de transformation qui segmentent l’autotech : le connecté, l’autonome, le partagé, l’électrique et le numérique », confiait voilà quelques jours au JDN le Président d’Autotech Michaël Fernandez-Ferri – par ailleurs cofondateur de la startup DRUST. Être un carrefour où les startups « disruptives » pourraient se rencontrer et leur permettre de « covoiturer » ensemble, plus loin, plus vite, telle est leur mission. La liste complète des startups ayant déjà rejoint le mouvement est à consulter ici, et il y a fort à parier que les choses n’en resteront pas là.

Accoucher de nouvelles licornes. L’arrivée d’Autotech arrive pile au bon moment pour l’innovation française. À ce jour, une seule startup française fait partie du club très fermé des « Licornes » européennes valorisées à plus d’un milliard de dollars, et c’est le leader du covoiturage BlaBlaCar (enfin rentable en 2018, pour la première fois de son histoire). Un exemple à suivre pour les jeunes startups d’Autotech, qui sont d’ailleurs présentes sur le Paris Motor Show 2018 avec un espace de 300 m². À l’horizon : une meilleure défense des automobilistes, des innovations responsables et la promotion du made in France. Win win.

Plus d’infos sur AutoTech sur le site officiel.
Retrouvez Michaël Fernandez-Ferri dans La Minute Mobilité sur CNews.

France AutoTech Mondial de l'auto Paris Motor Show

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire