Aussi silencieux qu’une rafale de vent, ce taxi volant décollera dès 2024
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Aussi silencieux qu’une rafale de vent, ce taxi volant décollera dès 2024
Vincent Pons |  04/08/2021 10:18
Aussi silencieux qu’une rafale de vent, ce taxi volant décollera dès 2024

À la grande différence des petits drones faisant autant de bruit qu’un insecte géant, le Joby émet le même son qu’un sèche-cheveux, voire même qu’une série de vagues, selon son concepteur.

JoeBen Bevirt est un américain acharné, cela fait douze ans qu’il prépare d’arrache-pied la révolution des eVTOL. Ce diplômé de Stanford, en ingénierie mécanique, a fondé en 2009 l’entreprise Joby Aviation pour dessiner le véhicule parfait de la prochaine mobilité aérienne : le Joby. Un taxi électrique et volant qu’il souhaite voir apparaître d’ici deux ans dans le ciel des villes. Une apparition qui semble-t-il ne dérangera personne étant donné qu’en pleine altitude, son bruit ne dépasserait pas les 45 décibels. 

Silence, ça vole. Pour pouvoir créer son Joby, JoeBen s’est appuyé sur la révolution des batteries lithium-ion. Depuis leur amélioration grâce à la voiture électrique, elles peuvent maintenant entraîner de puissants moteurs, soit la technologie parfaite pour l’envol. Ainsi, le Joby peut décoller grâce à six hélices alimentées par des moteurs placés tout autour de l’avion. Chaque hélice dispose de son alimentation ce qui permet de diminuer leur charge à porter, la vitesse de leur rotation et donc le bruit. 

Seule ombre au tableau, la démonstration proposée du Joby s’est effectuée à vide et plus la charge sera importante, moins notre engin sera silencieux. Et il faut signaler qu’au décollage ou à l’atterrissage, le Joby serait un peu plus bruyant, soit 65 décibels. Un son qui serait bien peu supportable s’il est fréquent dans un quartier résidentiel. 

L’argent ne fait pas tout. À terme, JoeBen souhaite remplacer la circulation automobile par des taxis aériens. Pour l’aider dans cette mission, il dispose de 800 millions de dollars d’investissements pour créer sa machine parfaite et développer son service de taxis. Maintenant que son bébé est prêt à prendre son envol, il ne lui reste plus qu’à obtenir la certification auprès de l’agence aéronautique américaine. Et oui, faire du ciel le nouveau terrain de la mobilité doit passer par la case administration, même si l’on dispose d’un compte en banque bien fourni. 

Toyota et Joby Aviation volent de concert vers de nouveaux horizons

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !