Au festival de Jarramplas, on lance des navets sur le démon
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Au festival de Jarramplas, on lance des navets sur le démon
Redac Détours |  31.01.2016
Au festival de Jarramplas, on lance des navets sur le démon

Les habitants du village espagnol de Piornal ont une manière bien à eux de fêter la Saint Sébastien

Les habitants du village espagnol de Piornal ont une manière bien à eux de fêter la Saint Sébastieune manière bien à eux de fêter la Saint Sébastien, chaque année, en janvier. Les voilà qui s de fêter la Saint Sébastien, chaque année, en janvier. Les voilà qui se déchaînent et lancent des navets sur Jarramplas, un personnage démoniaque en costume bariolé qui parcourt la ville en jouant du tambour.

Recouvert de centaines de bandelettes multicolores, le personnage incarnant Jarramplas se fait punir pour un vol de bétail, selon la légende de cette tradition de plusieurs centaines d’années aux origines encore incertaines.

Certaines pistes évoquent la punition du monstre Cacus par Hercule, à qui il avait volé des vaches, d’autres mentionnent plus simplement l’expulsion d’un voleur de troupeaux de la petite ville de 1500 habitants, dans l’Ouest du pays. En revanche, il demeure difficile de savoir la raison du choix des navets comme matière première pour cette étrange lapidation.

Il faut avoir bon dos pour camper le personnage de Jarramplas. Ces dernières années, pour mieux encaisser les projectiles, le costume s’est doublé d’une armure renforcée pour cette journée spéciale. Heureusement qu’elle a lieu en hiver, puisqu’Armando Vicente Vicente, 30 ans, qui joue le Jarramplas de l’édition 2016, semble étouffer là-dedans. Défouloir efficace, carnaval cathartique, atout touristique, le festival n’a que l’inconvénient de gaspiller des navets…

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire