Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Attention danger : un Français sur deux téléphonerait au volant

    Selon une étude, 46% des conducteurs français n’ont pas toujours gardé les deux mains sur le volant en 2018. Un chiffre en hausse sur toutes les tranches d’âge.

    « Allô, je suis en voiture…«  On passe en moyenne trois heures par jour les yeux rivés sur son téléphone. Et ce, même quand c’est interdit par loi. Visiblement, les trois points en moins sur le permis et les 135 euros d’amende ne sont pas assez dissuasifs : en 2018, 46% des Français ont utilisé leur téléphone au volant, selon le baromètre de la Fondation Maif-Ifsttar.

    Un chiffre en constante augmentation depuis 2016 qui confirme surtout que l’usage du téléphone en voiture s’est banalisé. Comme 32% des conducteurs utilisent leur smartphone comme GPS, la tentation de regarder son écran quand une notification arrive est tentante.

    #bouchons #selfies. D’après l’enquête, les conducteurs commettent cette infraction pour passer des appels et envoyer des SMS. Mais des nouveaux usages sont en progression, comme l’envoie d’e-mails (16%), vérifier les réseaux sociaux (11%), regarder des vidéos et même prendre des photos et des selfies (5%).

    Les « jeunes conducteurs » sont ceux qui utilisent le plus leur téléphone au volant (50% des 18-24 ans et 61% des 24-34 ans). Cependant, toutes les tranches d’âge sont touchées. Ainsi, 54% des 35-44 ans et plus d’un tiers des 45-54 ans (38%) ne peuvent pas se passer du smartphone en conduisant.

    Résultat de recherche d'images pour "téléphone volant accident"

    Démultiplier les risques. Pourtant, l’usage de portable en voiture multiplierait par 3 le risque d’accident et l’envoi d’un SMS le multiplierait par 23. Le smartphone serait aussi responsable de près de 10% des accidents corporels sur la route selon les chiffres du gouvernement. Pourtant, les solutions existent déjà.

    L’utilisation des kits Bluetooth permet de garder le contrôle du volant. Les assistants à commande vocale peuvent désormais lire vos messages et retranscrire quand vous les dictez. Si ces usages se développent, Marie-Pierre Bruyas, chercheuse à l’Ifsttar, regrette « que les commandes vocales et les dispositifs mains-libres restent encore sous-utilisés, car ils permettent d’éviter les comportements les plus dangereux ». Alors, pour lutter efficacement contre cette mauvaise habitude, des nouvelles technologies comme les radars anti-téléphone et anti-sms sont déjà en cours de test. À vous de choisir entre le selfie ou le radar. 

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.