Attention à la marche : seulement 3% du métro parisien est accessible aux handicapés
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Attention à la marche : seulement 3% du métro parisien est accessible aux handicapés
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  20/01/2020 07:17
Attention à la marche : seulement 3% du métro parisien est accessible aux handicapés

C’est un chiffre à la fois improbable et pourtant dramatiquement réel : seule la ligne 14, entièrement automatisée, est accessible aux personnes à mobilité réduite (PMR), soit 3% du réseau des métros. Un score calamiteux à améliorer d’urgence.

« Pas de métro, pas de boulot. » En surface, les Parisiens semblent avoir beaucoup à reprocher à Anne Hidalgo, la « maire des vélos » qui se félicite d’avoir rendu les rues impraticables pour les automobilistes. En souterrain, les personnes à mobilité réduite n’ont guère davantage de raisons de se réjouir puisque une statistique hallucinante vient confirmer ce que tout le monde savait déjà : mieux vaut ne pas être handicapé si vous souhaitez prendre le métro. Un plan actualisé du réseau diffusé par l’association APF France Handicap le confirme, seule la ligne 14 est aujourd’hui adaptée et pourvue d’ascenseurs et de passages aux normes ; soit 9 stations sur 303 (!) accessibles aux personnes à mobilité réduite. Un comble pour une capitale désireuse de devenir un exemple de mobilité.

Peu importe que ce résultat soit à mettre au crédit de la Région Île-de-France et Île-de-France Mobilités (et non aux équipes d’Anne Hidalgo) ou que 100% des RER A et B soient correctement équipés, le schéma ci-dessous fait très mal à toutes les personnes handicapées, dans l’incapacité de se déplacer en transports en commun. Et donc, de trouver un travail.

120 ans de retard. La raison de ce retard dans la mise à jour des infrastructures, c’est d’abord la vétusté du métro parisien, majoritairement construit en 1900. Adapter l’ensemble des lignes engendrerait comme on s’en doute un coût astronomique qui n’est, selon la Région Île-de-France et Île-de-France Mobilités, “pas réalisable techniquement et représenterait un défi colossal en termes de travaux”. Pour autant, depuis 2016, des études sont menées pour tenter d’améliorer la situation avec, dixit la promesse de Valérie Pécresse, 268 gares d’Île-de-France équipées en 2024 d’ascenseurs, d’escalators, de quais à bonne hauteur de rampes d’accès (contre 148 aujourd’hui). À terme, ce sont donc 60% du réseau ferré francilien (métro, tram, RER, etc) qui devraient être up to date. Mais en attendant… ça patine.

Résultat de recherche d'images pour "metro handicap paris"

Anne Hidalgo, bien placée selon les derniers sondages pour rempiler à la mairie de Paris, aura donc fort à faire pour se rabibocher avec la région IDF et offrir un réseau accessible à tous les Franciliens, sans discrimination. Alors que les JO de Paris 2024 se profilent à grands pas (sic), ce serait somme toute le minimum ; à Londres, par exemple, 18% du réseau métro est déjà adapté aux PMR. Pas de quoi pavaner, certes, mais la France, grande donneuse de leçons, ferait bien pour l’heure de balayer devant sa porte.

handicap Ile de france métro Mobilité réduite

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !