Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Votre assistant personnel est peut-être déjà plus utile que votre copilote

    Vous ne l’avez pas vu monter à bord et pourtant il est là : l’assistant vocal. Beaucoup plus concret que la voiture autonome et plus sexy qu’un GPS, il va bouleverser votre manière d’envisager la route. Au troisième feu, tournez à droite.

    Pas encore pour demain. C’était l’un des grands fantasmes du 20ième siècle, c’est maintenant (presque) une réalité : la voiture qui roule toute seule. Si plus connue d’entre elle, la Tesla d’Elon Musk (encore lui) a déjà le permis de conduire aux Etats-Unis, en France, c’est une autre histoire : selon une étude Opinion Way, seulement 18% trouveraient actuellement un intérêt dans un véhicule complètement autonome. On aura donc bien compris que l’intelligence artificielle qui conduit à votre place, c’est pas pour tout de suite maintenant. Mais en attendant, l’assistant vocal s’est déjà assis à côté de vous et facilite grandement la conduite.

    Plus fort que K2000. Parmi tous les assistants intelligents disponibles sur le marché, celui développé par Amazon (répondant au doux nom d’Alexa) fait actuellement beaucoup parler de lui – logique : toutes les commandes sont activés par commandes vocales. Et c’est vrai que ses compétences sont plutôt impressionnantes : donner l’état du trafic, découvrir des points d’intérêts à proximité, localiser un concessionnaire ou une station-service, gérer son agenda ou encore jouer des chansons spécifiques ; il y a de quoi applaudir des deux mains (enfin, pas si vous êtes en train de conduire, hein).

    « Nous pensons que la commande vocale est l’un des éléments incontournables du futur, particulièrement dans l’automobile. En appuyant sur un bouton sur le volant, le conducteur d’une SEAT peut demander une musique à Alexa, mais aussi écouter l’actualité, contrôler sa smart home et bien plus encore ». (Ned Curic, Président d’Amazon Alexa)

    En Europe, c’est SEAT qui sera le premier constructeur à le proposer dès la fin d’année sur ses modèles Leon et Ateca puis, en 2018, sur son nouveau SUV Arona. L’annonce a récemment été faite lors du salon automobile de Francfort, et c’est une bonne nouvelle pour tous ceux qui espèrent depuis longtemps optimiser le temps passé en voiture, quotidiennement.

    A voiture intelligente, débat intelligent. L’arrivée d’une intelligence non humaine dans le cockpit pose évidemment quelques questions, notamment sur le strict respect des millions de données échangées. En France, c’est le mathématicien et député Cédric Villani qui est actuellement chargé par le gouvernement d’une mission sur l’intelligence artificielle.

    « Il y a certains secteurs où beaucoup de choses sont attendues déclarait-il récemment au Monde, comme la santé, les transports avec la problématique des voitures autonomes, le monde économique ».

    Autant dire que l’arrivée de ce sixième passager qu’est l’intelligence artificielle, elle aussi, est déjà en marche. Encore faut-il, pour cela, apprendre à faire fonctionner Amazon Alexa. Okay, c’est un jeu d’enfant, mais à regarder la video ci-dessous, on se dit qu’il va falloir mettre à jour le proverbe « l’erreur est humaine« …

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.