Après Paris, Bordeaux et Lyon vont aussi passer aux... 30 km/h
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Après Paris, Bordeaux et Lyon vont aussi passer aux… 30 km/h
Vincent Pons |  13/12/2021 10:18
Après Paris, Bordeaux et Lyon vont aussi passer aux... 30 km/h

Les deux municipalités rejoindront Grenoble, Lille ou la capitale dans le club des métropoles limitant leur vitesse de circulation en ville à 30 km/h. La prochaine décennie sera lente ou ne sera pas.

Ça se passera en 2022. Dès le mois de janvier prochain, ce sera au tour de Bordeaux de passer en zone 30 et pour Lyon, ce sera à partir du 30 mars 2022. Les deux maires écologistes souhaitent avec cette mesure apaiser leur ville, réduire le nombre d’accidents et les nuisances sonores. Pour Grégory Doucet, actuel maire de la capitale des Gaules, la mise en place d’une telle baisse de vitesse ne s’agit pas d’un coup d’épée dans l’eau car : « dans les grandes capitales européennes, à Bruxelles, en Espagne ou aux Pays-Bas, qui sont déjà passées en ‘ville 30’, 40% d’accidents de la route en moins, en ville » ont été constatés. 

Pour les piétons. Passer une ville en zone 30 implique quelques ajustements. Au-delà de la mise en place de signalétiques afin d’informer les automobilistes, des travaux seront faits dans les rues. La loi impose des aménagements lors du passage d’une rue à sens unique à un double sens de circulation vélo-voiture. 

Comme à Paris, toutes les rues ne seront pas impactées par la limitation de vitesse à 30 km/h. Certains axes fluidifiant le trafic resteront à 50 km/h comme les quais du fleuve à Bordeaux et la rocade restera aux vitesses actuelles. Dans le cas de Lyon, l’équipe municipale annoncera prochainement les voies concernées. 

Vague de lenteur. Dans notre pays, les zones 30 sont de plus en plus nombreuses et plus de 200 villes ont déjà instauré de telles mesures. Mais pour les grandes métropoles, le chemin a commencé en 2016 avec Grenoble. Lille a suivi en 2019, Pau en 2020 et bien évidemment Paris, il y a quelques mois. Même si nous avançons à grands pas, une métropole fait figure de grande résistante : Marseille. Aujourd’hui, selon le journal local La Provence, le sujet n’est toujours pas d’actualité. Étonnant, non ?

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !