Après le covoiturage, BlaBlaCar s'attaque aux trottinettes électriques
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Après le covoiturage, BlaBlaCar s’attaque aux trottinettes électriques
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  02/06/2020 11:11
Après le covoiturage, BlaBlaCar s'attaque aux trottinettes électriques

Le service, fort logiquement nommé BlaBla Ride, fera ses débuts en France dès le 5 juin. Pour cela, le professionnel du covoiturage s’est allié à l’entreprise suédoise Voi Technology.

« Micro-mobilité, nous voilà ! » Tel semble être aujourd’hui le message claironné par l’entreprise française BlaBlaCar qu’on ne présente plus. En 14 ans, elle s’est imposée comme l’une des références en matière de lutte contre l’autosolisme (conduire tout seul dans sa voiture). Si l’on en croit son PDG Nicolas Brusson, « l’utilisation inefficace de la voiture » est maintenant en ligne de mire. Autrement dit, la gestion du dernier kilomètre en centre-ville, toujours aussi compliqué puisque l’auto – à Paris notamment – y est de moins en moins la bienvenue. Les flottes de trottinettes électriques en free floating sont passées par là.

Pour se faire une place sur ce marché déjà très serré – Paris en comptait 12 voilà un an – BlaBlaCar a noué un partenariat avec le Suédois Voi Technology, avec qui il disposera d’une armée de deux-roues disponibles en libre-service (avec tarification à la minute, comme il se doit). L’entreprise précise qu’il ne s’agit pas d’un rachat, mais d’une alliance pour créer un acteur fort de la mobilité partagée (traduire : pouvant résister aux prochaines crises).

Selon BlaBlaCar, les trottinettes seront accessibles dans les prochains mois sur une application dédiée. Les autres services du groupe tels que BlaBlaBus ou BlaBlaLines sont encore eux aussi déconnectés de l’application BlaBlaCar ; un problème à résoudre pour répondre aux critères de “multi-modalité”, un terme très en vogue et qui désigne le fait de pouvoir choisir plusieurs modes de déplacements successifs via la même application (comme Uber avec ses VTC, ses vélos et… ses trottinettes).

En attendant le déploiement des BlaBla trottinettes, reste évidemment le covoiturage. Mais avec les règles sanitaires imposées par le déconfinement, chaque conducteur a l’obligation de ne prendre qu’un seul passager à l’arrière.

 

Mobilité partagée

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !