Après 81 ans de succès, la dernière Coccinelle vient de sortir des usines
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Après 81 ans de succès, la dernière Coccinelle vient de sortir des usines
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  8 jours
Après 81 ans de succès, la dernière Coccinelle vient de sortir des usines

C’est une page qui se tourne, ou une portière qui se ferme : les 65 dernières Coccinelles du constructeur Volkswagen ont été fabriquées à Puebla, au Mexique, et seront toutes symboliquement vendues au prix de 21 000 dollars. Une façon élégante de refermer une parenthèse qui aura duré 8 décennies marquées par un règne sans partage de la voiture du peuple.

Du régime nazi au symbole des hippies. Rarement dans l’histoire un modèle aura autant marqué les esprits (et peu ont eu droit à leur film, comme le prouve la vidéo à voir plus bas). Mais après 81 ans et bons et loyaux services marquées par trois mutations (la Coccinelle classique jusqu’en 2003, puis la New Beetle et la « nouvelle Coccinelle »), fin de l’histoire. La marque Volkswagen a décidé de produire les tous derniers modèles actuels à un prix toujours aussi pop (18 000 €), un clin d’œil aux premières Cox vendues à 5000 €, prix d’époque.

C’est donc la fin d’un mythe (ou plutôt le début pour les collectionneurs), sachant que 1,7 million de New Beetle ont été produites depuis 1997, et plus de 21 millions pour la Coccinelle. Des chiffres qui donnent le tournis et qui rendent la sortie des derniers modèles des usines de Puebla, au Mexique, encore plus émouvante. Pour l’occasion, les ouvriers ont célébré la « fin de vie » du modèle édité à 65 exemplaires, comme 65 ans de présence de Volkswagen au Mexique.

Rappelons que si l’histoire de la Coccinelle est incroyable, tout a débuté avant la seconde guerre mondiale sous l’impulsion d’Adolf Hitler qui souhaitait incarner la force de l’Allemagne avec un modèle inspirant « la force de la joie » (« Kraft durch Freud » en allemand). Tout cela n’empêchera pas la Cox de devenir le symbole du flower power, vingt ans plus tard, et tout cela grâce à ce design doudou et dodu conçu par Ferdinand Porsche.

Résultat de recherche d'images pour "coccinelle publicité"

Au final, on dit aujourd’hui adieu à la Coccinelle qui rend l’âme à un âge plus qu’honorable, et les nostalgiques auront toujours le choix entre fabriquer leur propre version en bois (comme ce papa péruvien) ou attendre une possible version électrique, dont le PDG du groupe Volkswagen, Herbert Diess dit qu’elle pourrait être bien meilleure que le modèle d’aujourd’hui et plus proche de son histoire ». Patience, patience.

Coccinelle

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire