Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Anne Hidalgo réfléchit au métro gratuit dès 2020

    Coup de tonnerre pour la mobilité en Île-de-France : bus et métro pourraient bien devenir complètement gratos. C’est en tout cas le souhait de la maire de Paris.

    De la no go zone au Navigo gratuit. On se souvient avec émotion (et grosse barre de rire) de la chaine américaine Fox News décrivant la capitale française, voilà quelques années, comme une zone de non droit. Avec le recul, l’info fait encore plus rire quand on sait que le véritable problème de Paris, actuellement, c’est la circulation aux heures de pointe. Histoire de remettre une pièce dans le flipper, et parce que le trafic intramuros est un peu son fils sa bataille, Anne Hidaldo vient de déclarer réfléchir à la gratuité du Pass Navigo pour tout le monde, non seulement afin d’aider à désengorger le centre-ville, saturé, mais aussi à alléger les dépenses des Parisiens (qui viennent d’apprendre qu’ils vivent dans la deuxième ville la plus chère au monde).

    Un ticket à 3,8 milliards d’euros. Il n’est pas encore l’heure de sauter au plafond : cette proposition devrait d’abord faire l’objet d’une étude et, si elle est validée, ne prendrait pas effet avant 2020 – au moins. L’inspiration d’Hidalgo pour cette idée révolutionnaire ? L’Allemagne, qui réfléchit depuis quelques temps à rendre ses transports en commun gratuits pour faire chuter la pollution urbaine ; mais aussi la ville de Tallinn, en Estonie, première ville européenne à avoir mis ce système en place. Quoi qu’il en soit, le projet risque de faire des vagues puisque cette décision, théoriquement, relève d’Île-de-France Mobilités, présidé par la Présidence de la région IDF, une certaine… Valérie Pécresse. Dit autrement : pas vraiment la meilleure amie d’Anne Hidalgo. Et les sceptiques évoquent déjà l’impossibilité de financement d’une telle mesure, estimée à presque 4 milliards d’euros.

    « La question de la gratuité des transports est une des clefs de la mobilité urbaine dans laquelle la place de la voiture polluante n’est plus centrale. » (Anne Hidalgo aux Echos)

    Une promesse de campagne. Hasard des calendriers, cette annonce de transports en commun gratuits pour tout le monde, prévue pour 2020, colle parfaitement à la date des prochaines municipales. Inutile de réfléchir trop longtemps pour comprendre qu’il s’agit là d’une manière de se mettre en selle pour le prochain suffrage, et qu’Hidalgo souhaite ici remonter sa cote de popularité, actuellement au plus bas, eu égard de la fatigue des Parisiens à passer plusieurs heures, quotidiennement, dans les bouchons.

    Il n’empêche : avant même 2020, les bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé, ainsi que les plus de 65 ans touchant moins de 2200 € par mois, devraient avoir accès à ce Navigo gratuit. Soit 220 000 parisiens qui, pour une fois, auront une bonne raison de ne pas râler. Souhaitons maintenant que personne ne reste à quai…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.