" layout="nodisplay"> Andiamo ! L'Italie teste une route qui recharge les voitures électriques
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Mobilité douce / Andiamo ! L’Italie teste une route qui recharge les voitures électriques
Andiamo ! L’Italie teste une route qui recharge les voitures électriques
Servan Le Janne |  08/12/2021 09:53
Andiamo ! L'Italie teste une route qui recharge les voitures électriques

Près de Milan, une route d'un kilomètre vient d'être ouverte afin de tester la recharge par induction dynamique des véhicules électriques. Les premiers tests s'annoncent prometteurs.

Comme sur le circuit des enfants. Les bornes de recharge seront-elles bientôt obsolètes ? Alors que la France les a rendu obligatoires sur les aires d’autoroute à partir de 2023 et que la Grande Bretagne les impose près des nouvelles maisons et bâtiments, une technologie en cours de développement pourrait permettre de s’en passer. Sur l’Arena del Futuro, un circuit de 1050 mètres qui longe l’autoroute A35, à 65 km de Milan, un revêtement capable d’alimenter les batteries des voitures électriques est expérimenté. Ce tronçon a été inauguré début décembre.

« Dynamic Electric Vehicle Charging ». Grâce à des bobines de cuivre déroulées sous l’asphalte et quelques capteurs, l’énergie du réseau électrique est transmise aux véhicules en mouvement sur la voie. Ce procédé baptisé “recharge par induction dynamique” a été testé dès 2013 par un constructeur suédois, puis plus récemment en 2017.

Image

Mais le mouvement est vraiment passé à la vitesse supérieure ces derniers mois avec des essais aux États-Unis, en Allemagne et en Suède, justement. En Italie, le projet est « à un stade avancé » selon Stellantis. Le groupe automobile se targue d’avoir des « résultats plus qu’encourageants ». Il fait rouler une Fiat 500 électrique et un bus Iveco E-Way sur l’Arena del Futuro. « Il s’agit d’une solution de pointe qui apporte une réponse concrète aux problèmes d’autonomie et de recharge qui préoccupent les clients », vante Anne-Lise Richard, responsable de la mobilité électrique au sein du Stellantis.

Fin de la batterie faible. Fruit de la collaboration de la multinationale avec des entreprises et des universités italiennes, ce circuit utilise la technologie d’ElectReon. En novembre, cette société israélienne figurait parmi les 100 inventeurs de l’année du magazine Time. De l’invention à la commercialisation grande échelle, il n’y a qu’un pas… ou tout au plus dix ans, le temps que la France elle aussi entre dans l’ère du circuit électrique rechargeable. À terme, celui-ci pourrait tout simplement éviter de s’arrêter sur les aires d’autoroute avec, à la clef, un gain de temps pour tous les automobilistes.

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !